Plantes sauvages & bienveillantes au coin de ma rue
de Adele Nozedar, Lizzie Harper (Dessin)

critiqué par Bluewitch, le 25 septembre 2014
(Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 38 ans)


La note:  étoiles
Vertus et saveurs extraordinaires de 50 plantes ordinaires
Consciente de la perte de ce bagage inestimable qu'est la connaissance des plantes sauvages et indigènes, l'auteur de ce guide voulait avant tout la remettre à l'honneur, et ce au travers d'un livre non rébarbatif ni trop complexe. On peut dire que c'est réussi. Car ces cadeaux de la nature sont présents partout pour peu qu'on prenne la peine de baisser les yeux, d'observer, de respecter l'environnement qui nous entoure.

Adele Nozedar a commencé à créer ses propres recettes le jour où elle a emménagé au Pays de Galles. C'est de cette nature-là, sauvage et abondante, qu'elle récolte fleurs, herbes et fruits, pour le bien-être et le plaisir des papilles. Le livre est conçu comme un guide de poche (ce que dit son titre en anglais : "The Hedgerow Handbook") pratique et visuel, toutes les plantes qui s'y retrouvent étant illustrées par Lizzie Harper (ce qui ajoute d'ailleurs à son charme un peu suranné de livre de grand-mère).

Même si le pays d'origine de l'auteur n'est pas le nôtre, cela n'empêche pas d'y retrouver majoritairement des espèces communes : achillée millefeuille, camomille, pissenlit, ortie, myrtille, noisetier, marguerite, cresson, frêne,… Que ce soit dans les parcs, friches, prairies, haies ou jardins, la cueillette sauvage est possible mais à certaines conditions afin de respecter l'espèce et son "habitat" : tout cela est expliqué afin de rendre prudente mais ludique la "chasse" aux plantes sauvages.

Comme dans d'autres nombreux guides, on retrouve vertus médicinales, histoire et anecdotes, mais aussi lieux où trouver les plantes, ainsi que leur description physique et botanique. Le vrai plus de "Plantes sauvages et bienveillantes…" réside dans l'aspect gustatif : avec ses recettes atypiques, Adele Nozedar propose une "ré-approche" de la cuisine, nous ramène à nos jardins et nos forêts, et nous éloigne des supermarchés. Un côté back-to-the-roots délicieux pour ceux qui en ressentent le besoin. Liqueur à la feuille de chêne, sorbet d'aubépine, vinaigre aux baies de sureau, beignets de fleurs de marguerite, crumble d'orties aux champignons,…

Allier la nourriture à la santé est de nouveau au centre des préoccupations, à l'heure de la surutilisation des additifs alimentaires et autres procédés industriels. Ainsi, un sirop de baies de sureau fait maison luttera contre les états grippaux, la macération de fleurs de marguerite dans l'eau bouillante avec du miel soulagera la toux, le "lait" du pissenlit sera efficace contre les verrues, etc.

Un condensé d'idées rafraîchissantes et stimulantes, qui nous poussent à réapprendre à regarder et goûter plus près de nous.