Drôle comme un singe
de Gilles Latulippe

critiqué par Libris québécis, le 24 septembre 2014
(Montréal - 75 ans)


La note:  étoiles
La Mort d'un humoriste
Gilles Latulippe est un humoriste qui a tout fait dans son domaine. Il a écrit ses spectacles, voire aussi des pièces de théâtre. Il était propriétaire de son théâtre à Montréal et a joué dans une salle de Drummondvile tout l'été. D'ailleurs, il a quitté cette salle il y a un mois pour mourir d'un cancer le 23 septembre.

Pour lui rendre hommage, j'ai choisi un recueil qu'il publiait lui-même. Le titre Drôle comme un singe reflète l'esprit de cet artiste. Ses oeuvres ne feront pas concurrence à celles de Molière ou de Pagnol. C'est surtout amusant pour ceux qui veulent se donner un répertoire personnel afin d'amuser la galerie ou pour les jeunes humoristes qui veulent apprendre le métier. Rien de mieux de reproduire une histoire courte pour se faire une idée. Le texte ne déclenchera pas de rires à gorge déployée, mais dit par l'auteur-acteur, c'était toujours tordant.

Une femme déclare à son mari que sa mère est à moitié folle. Le mari de répondre : eh bien, elle prend du mieux. Avec un peu plus de chair, c'est le genre de punch qui dénouait ses drôleries.

Aucun prix Nobel en vue, mais ça égaie la chaumière pendant les longues soirées d'hiver.