Un goût de cannelle et d'espoir de Sarah McCoy

Un goût de cannelle et d'espoir de Sarah McCoy
(The baker's daughter)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Romans historiques

Critiqué par Yotoga, le 23 septembre 2014 (Inscrite le 14 mai 2012, - ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (19 006ème position).
Visites : 4 170 

Quel bonheur de pavé!

Au goût et couleur des biscuits de Noël, le livre retrace l’histoire d’Elsie dans sa jeunesse en Allemagne et dans sa vieillesse actuelle au Texas. Fille de boulanger allemand, elle porte un regard critique sur le système nazi à la mode dans les années 40. Avec une sœur, partie au Lebensborn, un fiancé, SS reconnu et les restrictions alimentaires, elle mûrit lentement et change de jeunette naïve à femme décidée et responsable.

En parallèle avec l’histoire de Tobias, enfant juif dans la Bavière nazie des années 40, aidé par des allemands, le lecteur suivra la mauvaise conscience de Riki, descendant de parents mexicains et garde-frontière au Texas dans les années 2000. Il souffre de ne pas pouvoir aider les clandestins.

Le style du livre alterne récit, lettres, interviews et pensées intimes des protagonistes et jongle entre les pays et les époques, ce qui rend la lecture dense et l’histoire fluide.

Le titre le goût de cannelle et d’espoir correspond exactement à la sensation après avoir fini ce roman : la famille d’Elsie décrit les pâtisseries ou les pains vendus, ce qui fait venir l’eau à la bouche tout au long de la lecture. Heureusement, l’auteur a rajouté des recettes à la fin du livre…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Un goût de cannelle et d'espoir [Texte imprimé] Sarah McCoy traduit de l'anglais (États-Unis) par Anath Riveline
    de McCoy, Sarah Riveline, Anath (Traducteur)
    les Escales
    ISBN : 9782365690409 ; 21,90 EUR ; 17/04/2014 ; 425 p. ; Format Kindle
  • Un goût de cannelle et d'espoir [Texte imprimé] Sarah McCoy traduit de l'anglais (États-Unis) par Anath Riveline
    de McCoy, Sarah Riveline, Anath (Traducteur)
    Pocket / Presses pocket (Paris)
    ISBN : 9782266250061 ; EUR 8,20 ; 02/04/2015 ; 512 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Choix de vie

8 étoiles

Critique de Pascale Ew. (, Inscrite le 8 septembre 2006, 49 ans) - 9 décembre 2015

Allemagne, fin 1944. Elsie, 16 ans, est fille de boulanger. Pour protéger sa famille, ses parents attendent d'elle qu'elle se marie à Josef, officier nazi deux fois plus âgé qu'elle. Pendant ce temps, sa sœur Hazel vit au Lebensborn où elle a mis au monde un fils, né de Peter, son fiancé décédé des mains de Josef lors d'une arrestation de juifs et ensuite des jumeaux, conçus sur place de père inconnu. Ses enfants sont élevés et conditionnés par les responsables. Un jour, Elsie recueille un enfant juif, Tobias et elle le cache dans sa chambre, malgré sa peur.
2007, Texas. La jeune journaliste Reba Adams cherche une histoire de Noël à écrire pour son journal. Elle interviewe Elsie, 79 ans, qui tient une boulangerie allemande avec sa fille Jane. Reba ne sait pas trop où en est sa vie. Elle vit avec Riki, garde-frontière d'origine mexicaine, porte sa bague de fiançailles autour du cou, mais n'arrive pas à fixer une date pour leur mariage. Elle vit loin de sa famille car leur passé commun est trop lourd à porter pour elle. Riki, quant à lui, n'est plus à l'aise dans son travail.
Le livre se termine avec les recettes boulangères allemandes, dont les délices remplissent les pages de ce roman.
Les deux époques du récit sont mises en parallèle et démontrent chacune l'ambivalence dans chaque camp opposé : tout manichéisme est balayé aussi bien chez les nazis et leurs sympathisants que dans le chef de Riki qui cherche à prouver son appartenance à son pays en faisant son devoir, mais ne peut s'empêcher de compatir avec les réfugiés mexicains. L'auteure nous invite à relativiser et ne pas juger, tout en décrivant l'ambiance oppressante côté allemand.
Lecture très agréable, mais pas réjouissante.

… et de déjà lu

6 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 58 ans) - 9 octobre 2015

1944, dans la bourgade allemande de Garmisch, se trouve la boulangerie familiale des Schmidt. Parents et leurs deux filles, Hazel, sage et raisonnable, et Elsie, intrépide, et contestataire.
Pour l’aînée participer à l'effort de guerre est une chose normale puisqu'elle acceptera même de rejoindre un Lebensborn avec une "confiance inébranlable"… jusqu'à un certain point.
Mais invitée à une soirée nazie, la vie presque tranquille de la plus jeune fille basculera, l'obligeant à l’héroïsme, à l'implication, à la prise de risque.
Parallèlement, nous suivons, en 2007, la vie d'une autre boulangerie à El Paso au Texas. C'est Elsie Meriwether qui tient cette "Bäckerei".

Le roman nous permettra de partager les difficiles années d'une jeune, jolie et adorable jeune fille, et à l'autre bout du voyage, d'une sympathique et toujours dynamique vieille dame.
"La mort ne devrait pas être aussi anodine… Ils étaient aimés et méritaient plus. Plus que des mots sur une pierre, du marbre ou des diamants, ils méritaient qu'on se souvienne d'eux et qu'on entretienne le souvenir."

Si le sujet a été de nombreuses fois utilisé, que ce soit la soumission comme la résistance allemande, la vie sous domination fasciste, les Lebensborn, on peut aussi regretter le manque de profondeur des principaux personnages.
Désolée de ne pas partager l'enthousiasme de Yotoga, j'ai trouvé cependant cette lecture agréable, la lecture facile et j'ai apprécié le talent de la romancière qui permet de nous rendre attachants des personnages un peu caricaturaux.

Forums: Un goût de cannelle et d'espoir

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un goût de cannelle et d'espoir".