Cochons et sangliers (Portraits du monde animal)
de Ben Sonder

critiqué par Fanou03, le 15 septembre 2014
(* - 42 ans)


La note:  étoiles
Un livre qui fait « grouiiik »
Voici un livre qui fait « grouiiik » à toutes les pages, un livre où y’a du groin (et du gros !), de la queue en tire-bouchon en veux-tu en voilà, des tripotés de porcelets, des sangliers farouches et des palanquées de marcassins. Côté exotisme, les tronches des phacochères et celles des curieux babiroussas vous laisseront, je pense, complètement baba !

Dès l’introduction l’auteur démontre que le cochon domestique vaut plus que l’intérêt charcutier que l’on peut lui porter. Animal intelligent, proche de l’homme aussi bien par sa biologie que par son comportement, nos amis les cochons s’avèrent être des camarades amicaux, plein de ressources et de malices.

Le terme de « portait » utilisé dans le titre du livre n’est pas usurpé. Le grand format de l’ouvrage permet de faire en effet en sorte que la mise en page soit riche en illustrations photographiques, valorisant les bouilles sympathiques et parfois étonnantes de ces porcidés. Les images, assez esthétiques, sont mises en valeur par un papier légèrement glacé. Il faut souligner que le contenu des légendes est particulièrement consistant, ce qui fait que leur lecture donne un très bon résumé de l’ensemble de l’ouvrage.

Le texte lui-même, dans un style vivant, aborde les aspects biologiques, l’histoire, le comportement, la reproduction du porc domestique. Il présente les principales races de cochons et aborde le fonctionnement de la filière économique (même si les élevages extensifs sont clairement mis à l’honneur). L’ouvrage nous renseigne également sur les cousins sauvages du cochon, en particulier sur ses cousins africains et asiatiques, qui sont des espèces finalement assez peu connues.

Je vous laisserai le soin, après la lecture de ce livre, de me dire si vous êtes sensibles - ou non - à la beauté des cochons et de leurs apparentés ! Ben Sonder en tout cas a eu le mérite, avec ces « portraits » très réussis, de mettre en lumière de façon fort plaisante des animaux pas forcément toujours bien traité par notre imaginaire culturel.