Les Petits Hommes, tome 36 : Fesses d'argile & fils
de Seron

critiqué par Koolasuchus, le 1 septembre 2014
(Laon - 28 ans)


La note:  étoiles
Le papoose infernal
Le grand chef indien Fesse d'argile décide d'envoyer son fils faire ses études en Europe. A peine arrivé ce dernier tombe dans une embuscade et doit sa survie aux Petits Hommes qui sont des êtres humains dont la taille a été réduite par une météorite. Cependant le jeune garçon dispose également de pouvoirs extraordinaires ainsi que d'un fort caractère et décide de rentrer chez lui par tous les moyens possible, quitte à embarquer les Petits Hommes au passage. De la campagne française aux grandes plaines des USA les Petits Hommes vont avoir droit à un voyage qu'ils ne sont pas près d'oublier.

Les Petits Hommes est une série créée dans les années 1960 et qui comporte un peu plus d'une quarantaine de tome mais celui-ci est le seul que j'ai lu au moment où je rédige cette critique. Je ne saurais donc dire si cette histoire est meilleure ou moins bonne que les autres et il est également possible que j'ai raté des références. Toutefois je pense qu'on peut quand même comprendre le récit même sans avoir lu les tomes précédents car l'intrigue se suffit à elle-même. L'aventure est plutôt amusante avec quelques idées sympathiques mais le fils de Fesse d'argile étant une vraie tête à claque je l'ai très vite trouvé insupportable, en contrepartie j'ai adoré ce qui lui arrivait à la fin, bien fait pour lui. Mais dans l'ensemble j'avoue que je n'ai pas vraiment accroché plus que ça à cette BD, j'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire et à m'intéresser à ce qui arrive aux protagonistes et je ne pourrai pas vraiment expliquer pourquoi. C'est tout de même une aventure honnête et l'auteur joue plutôt habilement sur les clichés liés aux indiens mais je ne suis pas totalement emballé non plus, tant pis, c'était quand même une découverte intéressante.