Le voyage de Mao-Mi
de Lisa Bresner, Frédérick Mansot (Dessin)

critiqué par JulesRomans, le 19 septembre 2014
(Nantes - 61 ans)


La note:  étoiles
Petit Tang et Fleur sauvage cherchent sagement le chat chinois Mao-Mi qui s'exprime par "miao-miao"
"Le voyage de Mao-Mi" est destiné à nous initier à la lecture et l'écriture (l'ordre des traits est bien indiqué) de certains idéogrammes, un objectif partagé avec deux autres livres du même auteur où on trouvait comme héros dans un cas Petit Tang ("Un rêve pour toutes les nuits") et dans l'autre Fleur sauvage ("Le secret d'un prénom"). Avec "Le voyage de Mao-Mi" les idéogrammes présentés concernent les nombres, plusieurs couleurs, le tigre , l'eau, le parapluie, le feu et le bois.

Cette aventure est aussi l'occasion d'évoquer les inventions dus aux Chinois comme la poudre, les allumettes, la boussole, le parachute, le papier et le cerf-volant. L'action serait plutôt à situer dans une Chine du milieu du XXe siècle où le vélo est présent mais les véhicules à moteur sont absents. Toutefois des allusions à la culture chinoise traditionnelle foisonnent surtout dans l'illustration comme avec les pagodes, les guerriers avec le sabre, un personnage renvoyant aux statues de Bouddha. Le graphisme occupe une large place avec parfois l'utilisation d'une pleine page. L'abondance du rouge donne une forte tonalité chinoise qui se mêle à d'autres couleurs plutôt kitch, afin de mieux traduire que les héros vivent dans un univers artificiel. En prolongement on proposera aux enfants un cahier d'écriture des idéogrammes chinois, comme "Je découvre l’écriture chinoise " paru récemment aux éditions Millepages.