La Pierre de lumière, tome 1 : Nefer le silencieux de Christian Jacq

La Pierre de lumière, tome 1 : Nefer le silencieux de Christian Jacq

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par Leura, le 31 janvier 2001 (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 66 ans)
La note : 3 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 9 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (9 946ème position).
Visites : 3 345  (depuis Novembre 2007)

Les gentils et les méchants...

Dans un décor de carte postale égyptienne (ancienne), Christian Jacq met en scène les maîtres d'œuvre qui ont créé les tombeaux de la vallée des Rois.
C'est très manichéen. D'un côté les braves, gentils, intelligents et talentueux créateurs, de l'autre les méchants fourbes, assassins, etc. L'histoire se déroule lentement, au fil des nombreuses (il faut bien remplir 4 volumes) manoeuvres perfides des affreux bandits pour ravir le secret de la place de vérité. Heureusement, comme les artisans se sont placés sous la loi de la déesse Maât, il ne peut rien leur arriver.
Le côté préchi-précha sur la spiritualité égyptienne ancienne, l'aspect new age (nuageux), la simplicité psychologique des personnages sont très agaçants.
Ceci étant dit, c'est reposant et facile à lire, idéal pour le bord de la piscine en vacances.
Christian Jacq a déjà fait beaucoup mieux, et ne comptez pas sur cette littérature pour apprendre grand-chose sur l'Égypte ancienne.
En bref, un pur produit commercial pour faire du pognon.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  La pierre de lumière.

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Sentez-vous les fleurs de lotus?

9 étoiles

Critique de Lilule (baalon, Inscrite le 24 février 2006, 44 ans) - 28 octobre 2017

J’avais déjà lu ce livre mais je n'avais pas la suite. Aujourd’hui que j'ai la série complète, je l’ai relu. J’ai eu le même plaisir qu'au premier jour. Les chapitres sont courts et c'est d'une facilité de lecture que j'adore. On se dit que ce sera compliqué, il aura sûrement des mots que nous devrons chercher dans le dico. Mais pas du tout. Et si comme moi vous aimez l'Égypte ancienne, vous serez comblé. Les personnages principaux attachants et les ennemis sont vraiment détestables. L’auteur nous raconte la vie des petites gens avec un destin particulier. J’ai hâte de lire la suite.

Les artisans du Pharaon

7 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 28 ans) - 5 février 2012

Premier tome d'une saga centré sur la Place de Vérité, un village à l'ouest de Thèbes où ne vivent que des artisans et leur famille et dont la tâche est de construire les tombeaux des Pharaons. L'auteur décrit très bien l’Égypte ancienne ainsi que la vie assez particulière de ce petit village, l'histoire en elle même est assez prenante même si le personnage principal, Paneb, est tout bonnement insupportable, heureusement que les personnages secondaires sont plus attachants.

Il est vrai que la distinction gentils/méchants est un peu manichéenne, qu'il y a quelques longueurs et que le travail de ses artisans est assez idéalisée mais ce récit réussit à nous emmener sans problèmes dans l'ancienne Égypte parmi les palmiers et les hiéroglyphes.

Que c'est beau l'Histoire quand elle raconte les histoires!

10 étoiles

Critique de Ilfolir (, Inscrit le 30 juillet 2005, 65 ans) - 1 août 2005

(T1) La place de vérité est un village sacré peuplé d'artisans hautement qualifiés pour construire et décorer les tombes de la Vallée des Rois. Ces ouvriers sont triés sur le volet et très peu connaissent tous les secrets du village. Personne à part eux n'est autorisé à y pénétrer. Néfer le silencieux, sa femme Claire et son ami Paneb l'ardent sont parmi les rares à y résider. Protégé par Ramsès, le village est intouchable; Mais le grand Roi meurt et nombreux sont ceux qui souhaitent s'approprier la Pierre de Lumière.
(T2) Le village est en danger car un haut dignitaire thébain, avide de pouvoir, fait tout pour percer le secret de la pierre de lumière.
(T3) Très bien dirigé par le maître d'œuvre Néfer, très bien soigné par la femme sage Claire et très bien administré par le scribe de la tombe Kenhir,le village traverse tout de même une grave crise car l'administrateur de Thébes, le général Méhy, aidé par sa femme Serkéta, a juré de s'approprier le secret de la pierre de lumière. Il a même réussi à trouver un traître à sa solde à l'intérieur de la Place de vérité. Heureusement le chef de la police, Sobek, est incorruptible et veille sans cesse sur le village. De plus, Paneb, fait d'immenses progrès dans son métier.
(T4) Après de terribles évènements, la place de vérité revient au premier plan.

Réactionnaire.

2 étoiles

Critique de Rat noir (, Inscrit le 14 août 2004, 33 ans) - 21 juin 2005

Si l'on met de côté le manque de réalisme (la saga s'étend sur plusieurs décennies et l'on a toujours les mêmes personnages. Bizarre, surtout si l'on connait l'espérance de vie de cette époque), on obtient une histoire descendant en droite ligne des romans chevaleresques, avec une teinte d'exotisme. Pas d'enquête, de l'action occasionnelle. Facile à lire mais n'apporte rien. La présentation de l'Egypte pharaonique comme le royaume idéal m'a semblé ridicule. Surtout quand la pieuse tradition est opposée au modernisme sans scrupule.

A la découverte des demeures d'éternité

9 étoiles

Critique de L'étoile du soir (Nancy, Inscrite le 4 janvier 2005, 34 ans) - 8 janvier 2005

C'est la 1ère fois que je lis Jacq et je n'ai pas été déçue. Il se lit facilement, malgré certaines longueurs. Je n'ai pas pu m'arrêter et à la fin de chaque tome, je courais chercher le suivant.

L'Egypte est un pays qui me fascine par sa culture. Et découvrir les artistes de la Place de vérité et leurs chefs d'oeuvre à travers des romans n'a fait qu'attiser ma curiosité.


la meilleur saga de C.Jacq

10 étoiles

Critique de Dodie38 (, Inscrite le 8 janvier 2005, 35 ans) - 8 janvier 2005

je lis beaucoup de Christian Jacq c'est un des mes auteurs fétiches et je trouve que cette saga est l'une des mieux qu'il ait faite quand on commence à le lire on ne peut plus s'arrêter
vraiment bien

bonne saga

8 étoiles

Critique de Vian1 (, Inscrit le 29 octobre 2004, 35 ans) - 29 octobre 2004

et bien moi, je dois avouer que je ne me suis pas ennuyé un seul instant en lisant cette saga...
Après avoir découvert l'Egypte sur le terrain, et ces tombes tout simplement magnifiques, j'ai eu un grand plaisir à redécouvrir par la lecture une atmosphère qui m'a manqué dès mon retour et qui ne m'a pas lâché depuis.
Peut-être peut-on reprocher à Christian Jacq de simplifier outrageusement les relations humaines, mais il n'en reste pas moins que la qualité d'écriture est formidable, et qu'on se laisse prendre par l'histoire de bout en bout.

Pas de la littérature de gare

9 étoiles

Critique de Schaschlick (Bruxelles, Inscrite le 15 mai 2001, 43 ans) - 6 juin 2001

Je ne suis pas du tout du même avis. Christian Jacq plante une fois n'est pas coutume son décor dans l'Egypte ancienne. Cette fois-ci, on quitte le monde des pharaons et des Grandes Epouses Royales pour pénétrer dans celui très fermé des bâtisseurs des Demeures d'éternités. Quant on a pu admirer les chefs-d'oeuvre en Egypte, on aimerait mieux comprendre comment ils ont pu construire ces monuments. On pénètre au coeur même de l'Egypte, tout en ne se sentant pas écrasé par l'auteur. D'accord, certains passages peuvent être qualifiés de longs. Mais lors de chaque lecture de C. Jacq, il en ressort toujours un bienfait.

Forums: La Pierre de lumière, tome 1 : Nefer le silencieux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Pierre de lumière, tome 1 : Nefer le silencieux".