Bonne nuit les petits, tome 1: La tête dans les nuages
de Christine Laydu, Claude Laydu, Régis Hector (Dessin)

critiqué par JulesRomans, le 27 septembre 2014
(Nantes - 59 ans)


La note:  étoiles
En passant par la Lorraine, j’irais revoir ma Normandie avec "Bonne nuit les petits" en BD
Le dessinateur Régis Hector est connu pour ses seize albums de BD où il conte les aventures d’"Oscar et Mauricette" aux éditions Serpenoise basées en Moselle (rattachées récemment éditions du Quotidien). Régis Hector vient de proposer le récit en bande dessinée de "Bonne nuit les petits", une série patrimoniale en matière de dessin animé, aux éditions OREP situées à Bayeux.

L’album "Bonne nuit les petits" est composé d’une petite dizaine de récits en deux à six pages (plus, toujours avec vignettes et bulles, une page destinée à introduire le récit et une autre à dire au revoir et à bientôt au jeune lecteur). Les actions sont largement diurnes, alors qu'on se rappelle qu'elles étaient nocturnes dans le dessin animé.

Les univers visités sont très divers et une histoire se déroulant dans un parc animalier, visité en voiture, peut même servir à faire bien passer auprès des enfants des consignes de prudence. Le running-gag a trait à la boulimie de Gros Nounours et en particulier à son goût pour le miel. La petite fille Pimprenelle et le petit garçon Nicolas sont bien plus souvent témoins (et complices quelque fois) des aventures (qui sont plutôt des mésaventures) qu’acteurs de l’histoire. Le rôle du marchand de sable est limité à celui de pilote de nuage. Les figures humaines quasiment aux deux enfants, par contre les personnages animaliers sont renouvelés régulièrement, seul un petit ourson Oscar revient pour environ un tiers des histoires.

L’humour joue gentiment de traits de caractère souvent attachés à l’enfance : gourmandise, impulsivité, imprudence… Le graphisme à des tonalités parfois un peu kitch bien en rapport avec les Trente glorieuses qui assurèrent le succès des dessins animés de "Bonne nuit les petits".