Buddy Longway, tome 3 : Trois hommes sont passés
de Derib

critiqué par Minoritaire, le 12 août 2014
(Schaerbeek - 59 ans)


La note:  étoiles
Des loups, des hommes...
Cette histoire commence par l'événement annoncé à la fin de "L'ennemi": la naissance du fils de Buddy et Chinook: Jérémie. Et c'est à l'apprentissage de la vie de ce petit garçon qu'est consacrée la première partie du livre. Seul avec ses parents dans les Montagnes Rocheuses, Jérémie se découvre un ami, un jeune louveteau dont Buddy a été obligé de tuer la mère. Tous deux deviennent vite inséparables, mais un loup reste un loup et celui-ci, devenu adulte, ne résiste pas à "l'appel de la forêt", au grand chagrin du garçon, qui a alors sept ans. Pour le consoler, ses parents entreprennent de lui faire faire connaissance avec sa famille sioux. A leur retour, plusieurs semaines plus tard, Ils trouvent leur cabane squattée par trois hercheurs d'or qui prennent Chinook et Jérémie en otages pour obliger Buddy à travailler pour eux. Suite dans l'album...
Deux grandes parties donc, dans cet album: la prime enfance de Jérémie et son amitié avec "Petit-Loup" et les démêlés de la famille avec les chercheurs d'or. Entre les deux, Derib lève le voile sur un moment clé de la vie des Sioux: la chasse aux bisons.
A la relecture (et je l'ai lu souvent !), je trouve que l'évolution de Jérémie est un peu "vite expédiée" et non dénuée d'incohérences. Mais c'est sans doute inhérent à l'aspect "série" et au nombre de planches.
Comme il l'avait déjà fait avec Slim-le borgne (Chinook; L'ennemi), Derib pose dans cet album (mais le sait-il déjà?) plusieurs personnages qui reviendront au fil de la série (surprise :-).
Notons enfin que l'auteur se livre à une caricature, celle de son ami, confrère et compatriote: Cosey, qui avait intégré l'équipe du journal de Tintin +/- à la même époque que lui. Celui-ci lui rendra la pareille dans sa série "Jonathan" (Le privilège du Serpent)