Le petit poisson à pois
de Ingrid Chabbert, Chadia Loueslati (Dessin)

critiqué par JulesRomans, le 28 août 2014
(Nantes - 61 ans)


La note:  étoiles
Le petit poisson à pois ne craint pas de finir comme poisson aux petits pois, mais a un gros poids sur le cœur
"Le petit poisson à pois" a un graphisme bien original, puisque composé de formes découpées dans des tissus à pois ou des tissus rayés. De plus à un moment les poissons rayés attrapent une maladie qui leur donne des boutons ; l’illustratrice Chadia Loueslati a alors cousu des boutons de vêtements sur les formes des poissons en question.

L’idée est que l’on souffre lorsque l’on est renvoyé différent par les autres, mais qu’il y a toujours espoir d’être reconnu pour ami si l’on se conduit bien avec les autres qui vous avaient spontanément rejeté. Nul doute que cet album sera exploité en arts plastiques et même en numération selon les pistes variés qu’il peut ouvrir. On note d’ailleurs la présence de quatre tortues sur une double-page.

Comme avec l’autre titre "Au cirque Rirenfolie", il est proposé sur internet des activités ludiques en prolongement de la lecture de cet album.

En prolongement, on pourra proposer "Petit Poilu, tome 12 : La planète Coif'tif" où se détestent personnages à cheveux bouclés et sujets à cheveux lisses.