Poppy Wyatt est un sacré numéro de Sophie Kinsella

Poppy Wyatt est un sacré numéro de Sophie Kinsella
(I've got your number)

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Macapat, le 21 juillet 2014 (Inscrite le 26 juin 2014, 63 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 361ème position).
Visites : 1 114 

Sacré numéro...

Toutes les héroïnes de Sophie Kinsella sont de sacrés numéros... et Poppy Wyatt n'est pas mal dans son genre. Perdre sa bague de fiançailles d'une valeur inestimable...se mêler des affaires personnelles et professionnelles de Sam...elle n'en rate pas une mais c'est ça qu'on aime dans les livres de Sophie Kinsella...cette imagination débordante pour résoudre des situations bien cocasses!
Donc si vous n'aimez pas son style, pas la peine de le lire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Poppy Wyatt est un sacré numéro [Texte imprimé] Sophie Kinsella traduit de l'anglais par Daphné Bernard
    de Kinsella, Sophie Bernard, Daphné (Traducteur)
    Pocket / Presses pocket (Paris)
    ISBN : 9782266243896 ; EUR 7,70 ; 07/05/2014 ; 472 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Léger et distrayant

10 étoiles

Critique de Samastrid (, Inscrite le 12 novembre 2012, 56 ans) - 16 novembre 2014

Je découvrais cet auteur (cette auteure ?) Bref.
C'est bien écrit, léger, simple, tous les personnages atypiques.
Pour passer un moment sympa : n'hésitez pas.
Si vous voulez offrir un bouquin : c'est celui là
(Non, non je ne bosse pas dans la pub)

Un roman pour ado

5 étoiles

Critique de Sonic87 (, Inscrite le 28 mai 2014, 35 ans) - 31 août 2014

Une histoire pleine d'humour et d'amour dont on connaissait déjà la fin. Le personnage de Poppy ne fait un peu penser à Bridget Jones : sa bonne humeur, ses gaffes, le choix entre deux hommes, etc.
Par contre, j'ai été un peu rebutée par le genre littéraire de l'auteure : toujours dans le style familier, même dans les paragraphes narratifs, des "Bonjour, je lui dis" mélangés à des "Bonjour, dit-il" comme on a l'habitude de les lire.
Bref, presque 500 pages de dialogues d'un style banal. A réserver aux ados, je pense.

Forums: Poppy Wyatt est un sacré numéro

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Poppy Wyatt est un sacré numéro".