La machine à remonter le temps tome 1
de Collectif

critiqué par JulesRomans, le 17 septembre 2014
(Nantes - 59 ans)


La note:  étoiles
Toujours en tenue de marin, Donald navigue à travers l'Histoire
Voilà, avec le tome 1 de "La machine à remonter le temps ", Donald transporté avec ses neveux dans des périodes historiques diverses, ceci suite à la manipulation d'un levier d'une machine à remonter le temps, inventée par Géo, cette dernière ayant été prise pour une machine à sous.

Avec les héros nous explorons donc la Scandinavie au temps des Vikings, toutefois ces derniers voyageant beaucoup ils emmènent nos héros dans une Andalousie alors aux mains d'un calife arabe puis à Constantinople où l'on fait connaissance avec un empereur grec. Toujours en une quarantaine de pages sont successivement explorés les âges de la Préhistoire, celui conjointement de la France des mousquetaires, de la Suisse de Guillaume Tell et de la Venise des doges.

Dire que l'anachronisme n'est jamais présent serait mentir, comme avec dans le dernier épisode Guillaume Tell, les montgolfières et les mousquetaires. Toutefois il s'agit plus ici de revisiter des imaginaires que de donner des leçons d'histoire. Le suivi du rythme endiablé des aventures du héros se fera dans le plaisir grâce en particulier à un style graphique soigné et des objets ou personnages auxquels sont parfois accrochés des valeurs symboliques. C'est avec un esprit léger tourné vers une dimension onirique que cet ouvrage sera découvert par les jeunes lecteurs.