Dragon ball tome 37
de Akira Toriyama

critiqué par Sotelo, le 12 juillet 2014
(Sèvres - 36 ans)


La note:  étoiles
Le naufrage continue.
Le tournoi d'arts martiaux se poursuit et bientôt une nouvelle menace se précise. Un sorcier souhaite libérer une créature maléfique surpuissante du nom de Boo, qui se trouve enfermée dans un cocon. Son Goku et ses compagnons doivent tout faire pour l'en empêcher. Le naufrage continue même si ici le niveau est un peu plus élevé que dans le lamentable volume précédent. Ce dernier cycle commence vraiment dans ce volume avec la révélation de l'identité du dernier adversaire de la série, Boo. Malheureusement, Toriyama cède à la facilité, avec cet ennemi qui sort un peu dont ne sait où, comme un cheveu sur la soupe. De plus, les nouveaux personnages qui nous sont présentés sont plus ridicules les uns que les autres. Ce qui frappe depuis le début de ce cycle, c'est le manque de charisme des personnages, un comble pour Dragon Ball. Tout manque de passion, de maîtrise, avec cette impression de facilité particulièrement désagréable.