Green Architecture Now! Vol. 1
de Philip Jodidio

critiqué par Septularisen, le 26 juin 2014
(Luxembourg - 50 ans)


La note:  étoiles
LE BETON EN QUESTION
Le «vert» est à la mode. L’impact écologique des nouvelles constructions est aujourd’hui une préoccupation majeure, puisque les prix de l’énergie « explosent » et que l’environnement est tous les jours un peu plus menacé.

Fidèle à sa méthode déjà éprouvée, M. JODIDO, nous présente donc ici des architectes « pionniers » dans la réalisation d’architectures dites « verte », avec comme règle principale le fait que le bâti respecte et n’agresse pas l’environnement.
Première grande surprise, on retrouve dans ce volume très peu de « grandes stars » de l’architecture contemporaine, (le concept « vert » n’est peut-être pas encore assez à la mode ?...), on notera quand même la présence du dernier Prix Pritzker d’architecture (au moment où j’écris ces lignes…) à savoir le japonais Shigeru BAN. On y trouve aussi son compatriote Tadao ANDO, ainsi que celles des anglais Lord Normann FOSTER et Zaha HADID, ou encore l’italien Renzo PIANO.

Que dire de plus ? La plus part des projets sont complétement farfelus, et nous n’en verrons sans doute jamais la réalisation, comme p. ex. la « Parfumed Jungle » de l’architecte Vinant CALLEBAUT qui est une sorte de « façade » végétale à la ville de Hong Kong. Tout aussi utopiste, le projet « Active Nature » de l’agence française BABYLONE, destiné à l’intégration étroite des espaces verts dans et autour des éléments du bâti dans la région Parisienne.
Je préfère de loin des projets peut-être moins « futuristes » mais réalisables ou mieux… déjà réalisés ! Citons ici p. ex. la « Handmade School » des architectes allemands Anna HERINGER et Eike ROSWAG construite au Bangladesh, qui est un bâtiment à un étage abritant une école, entièrement construite avec des matériaux locaux, de la… terre compressée et des lattes de bambou, pour un résultat époustouflant, un bâtiment haut et couleurs et sortant vraiment de l'ordinaire!...
Un autre projet remarquable est p. ex. le « Samir Kassir Square » imaginé par l’architecte Libanais Vladimir DJUOVIC, intégrant, en pleine ville, dans un décor minimaliste entouré de bâtiments, dans le centre même de Beyrouth reconstruit, un magnifique square, conçu autour des arbres ayant survécu à la guerre civile, reposant sur des lattes en de bois, entourées de murs de pierres naturelles, intégrant des cascades d’eau.

Mon coup de cœur dans cet ouvrage est le projet « Babylone de l’Arctique », le Svalbard Global Seed Vault, caveau international de conservation des semences au Spitzberg en Norvège de l’architecte Peter SØDERMAN qui est un long tunnel avec une chambre forte, un caveau glacé creusé dans une montagne de l’Arctique et qui a pour but de… préserver la diversité des semences du monde entier, si une quelconque « crise » écologique ou militaire devait ravager notre planète dans le futur…
Une vision prophétique de l’écologie et de l'architecture dans le monde à venir ?...

Comme toujours avec M. JODIDO c’est un livre simple, facile d’accès, facile à lire même pour le profane en architecture, présentant des faits, des chiffres, des plans, des maquettes, de nombreuses photos d’œuvres réalisées.. ou pas !...
Un livre pour ceux qui veulent découvrir comment on peut « marier » le bâti avec la nature.