Le briseur d'âmes de Sebastian Fitzek

Le briseur d'âmes de Sebastian Fitzek
(Der Seelenbrecher)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Blue Boy, le 30 juin 2015 (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 4 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (50 531ème position).
Visites : 1 524 

Enthousiasme brisé

Des volontaires sont recrutés pour une expérience inédite : lire un manuscrit en forme d’enquête policière pour trouver qui se cache derrière « le Briseur d’âmes », un psychopathe redoutable qui laisse ses victimes inertes, vivantes mais comme prisonnières de leur corps. Mais la lecture de l’histoire, paraissant si réaliste que l’on se demande si elle ne s’est pas réellement produite, n’est pas sans risques. C’est ce que découvriront nos cobayes à la fin du récit…


Alléchant, le menu l’était, ça c’est sûr. Mais une fois la commande passée, les plats étaient loin d’être à la hauteur des promesses. La cuisine scénaristique s’est avérée en fin de compte assez terne malgré une mise en bouche très relevée et invitante. Le hors d’œuvre, vite avalé, a consisté en un soufflé un peu raté, à moitié gonflé, s’étalant lamentablement au fond de l’assiette. Quant au plat du jour, un steak trop cuit, accompagné de pommes de terre fades et bourratives (avec trop peu de sauce), nous laisse sur notre faim, pour peu que l’on parvienne à en venir à bout. Le dessert ne surprend même pas, alors que l’on s’attend, après le plat salé très monotone, à trouver des cerises bien juteuses sous ce gâteau blanc aux apparences raffinées. Or il n’en est rien. Au premier coup de cuillère, le gâteau s’est effondré rapidement, laissant apparaître de mauvaises cerises confites beaucoup trop sèches. Dans l’ensemble, le dressage est très commun et ne met même pas en appétit. Du coup, l’ennui gagne inexorablement et le lecteur se retrouve endormi devant son assiette avant même d’avoir pu prendre le digestif.

Car en effet, il est question ici d’hypnose, et l’on se dit qu’un thriller basé sur une thématique aussi originale aurait pu donner quelque chose de particulièrement terrifiant. Or, c’est à peine s’il l’on tremble, anesthésié par la répétitivité des scènes et des multiples allées et venues dans cette clinique dont l’isolement géographique aurait pu produire une ambiance à la « Shining ». Mais non, rien à faire. Et l’on ne peut même pas se rabattre sur les personnages, très superficiels, pour ne pas dire inintéressants. Rien ne vient sauver l’entreprise, ni l’humour, totalement absent, ni l’écriture, ni la poésie. Niveau crédibilité, c’est faiblard. L’auteur a beau nous dire en annexe que les pratiques d’hypnose décrites dans son livre existent, en citant un certain nombre d’ouvrages de référence, on n’a même pas envie d’y croire tellement on s’est ennuyé. Peut-être aurait-il dû passer un peu moins de temps en remerciements et soigner un peu plus son récit…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un regard de biais

4 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 37 ans) - 3 septembre 2018

Un livre très fatiguant à suivre en dépit de son thème: une prise d'otages dans un asile psychiatrique. Quelle bonne idée, ça donne presque envie d'y aller ou de vivre ce drame.

Sauf que l'auteur passe son temps à énumérer les clichés en delayant au maximum l'intrigue. Bof et strictement aucun intérêt, je mets 2 étoiles pour le papier.

Surprenant que ce truc ait été publié et marketé j'aimerais connaître l'éditeur... ou l"éditrice ?

Forums: Le briseur d'âmes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le briseur d'âmes".