Hôtel des deux mondes de Éric-Emmanuel Schmitt

Hôtel des deux mondes de Éric-Emmanuel Schmitt

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Sandy, le 13 septembre 2003 (Bretagne, Inscrite le 5 février 2001, 40 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 206ème position).
Visites : 4 040  (depuis Novembre 2007)

Lu en août 2003

Je n'irais pas très loin dans mon avis, par peur d'en dévoiler trop. Sachez juste que ce livre de Schmitt est du même accabit que la dame en rose. Un livre très beau, très puissant, court mais poignant.
Conquise, je vous le conseille si vous avez aimé Oscar et la Dame en rose.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Hôtel des Deux Mondes [Texte imprimé], [Paris, Théâtre Marigny, 23 septembre 1999] Éric-Emmanuel Schmitt
    de Schmitt, Éric-Emmanuel
    Albin Michel / Jeunesse
    ISBN : 9782226109620 ; EUR 10,00 ; 02/09/1999 ; 185 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

On est bien à L'hôtel !

9 étoiles

Critique de Nouillade (, Inscrite le 13 mars 2008, 25 ans) - 23 mars 2008

Comme toujours, Schmitt sait soulever des points mystérieux de notre existence (la vie la mort notre but sur terre...) sans jamais tomber dans le ridicule, ou dans un fanatisme excédant.

Moi j'ai aimé car comme chacun de ses livres, celui ci apporte des débuts de réponses que c'est à nous de compléter. L'Hôtel des deux Mondes est une pièces très intéressante, belle, originale et surprenante.

Assez plaisant

7 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 39 ans) - 1 avril 2007

Les deux mondes sont la vie sur terre et l'au-delà, et cet hôtel, qui tient plus de l'hôpital, est le passage des comateux, des malades et des accidentés inconscients. Le personnage principal est Julien, dont on assiste à l'arrivée dans ce lieu énigmatique, où se trouvent un Président de grand groupe financier, un pseudo-mage chiromancien et tireur de cartes, puis une charmante handicapée, délivrée de ses maux sitôt qu'elle revient en cet endroit.
Une nouvelle fois chez l'auteur, les dialogues sont assez croustillants et donnent lieu à "quelques" réflexions métaphysiques.
C'est mignon, vite lu et agréable.

Forums: Hôtel des deux mondes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Hôtel des deux mondes".