Robert Mapplethorpe
de Collectif, Jérôme Neutres

critiqué par Veneziano, le 16 avril 2014
(Paris - 39 ans)


La note:  étoiles
Choc des années 1970
Robert Mapplethorpe donne un coup de canif à la photographie des années 1970 : le nu abonde, les corps sont mis en valeur, la peau noire est désormais montrée, les sexes aussi, sous toutes leurs formes. De son univers, il émane de la sensualité, de l'érotisme, voir au-delà, avec un goût que certains apprécieront. Des portraits de stars de l'époque aux scènes d'amour physique pour le moins audacieuses, le grand écart n'effraie pas l'artiste. Il est à noter que Patti Smith est très représentée ; aussi a-t-elle partagé la vie du photographe pendant deux ans. Le muscle et le glamour, le choc et le doux alternent allègrement, pour tous les goûts. Et les autoportraits ne manquent pas.

Indéniablement, il a apporté quelque chose à l'art, par un coup de pied dans la fourmilière, en collant à son époque.
Or, l'étiquette gay lui ayant collé à la peau, un procès en ringardise lui est intenté. Si la première est un tantinet réductrice, le second est anachronique : l'artiste est mort en 1989, et ce qu'il montre est rentré dans le regard et l'imaginaire collectif du grand public. Sans doute n'évoque-t-il l'aspect subversif de l'époque où il créa.
Comme pour toute oeuvre d'art, pour tout document, il est nécessaire de le resituer dans son contexte, d'où une prise en compte... de l'époque ! Fragonard, Berthe Morisot, le Titien peuvent également apparaître surannés.

Pour en juger, vous pouvez allez voir l'exposition au Grand Palais, en prenant la précaution de juger si votre âme et vos yeux ne sont pas trop sensibles pour cela. Une salle est tout de même interdite aux moins de 18 ans.
Vous pouvez également lire ce catalogue, clair, et également didactique, qui expose les influences classiques de l'artiste, car il y en a. C'est détonnant et un peu daté, certes, mais c'est intéressant. J'ai appris des choses, découvert un univers, dans lequel je n'ai pas tout apprécié. Mais c'est bien le but d'une telle immersion. Bonne découverte, si vous le souhaitez.