L'ombre de chacun
de Mélanie Rutten

critiqué par Fanou03, le 11 septembre 2015
(* - 42 ans)


La note:  étoiles
Le Cerf et le petit Lapin
Comme dit l'auteure elle-même dans les premières pages de l'album, c'est l'histoire d'un Cerf inquiet, d'un petit Lapin qui veut grandir, d'un soldat en guerre, d'un Chat qui fait toujours le même rêve, d'un Livre qui veut tout savoir, et d'une Ombre...

Encore une très belle découverte, d'une artiste belge extrêmement talentueuse. C'est beau, c'est doux, c'est poétique, les illustrations à la gouache ou à l'aquarelle sont magnifiques (on se croirait parfois devant du Brecht Evens pour les enfants). Mélanie Rutten en fait ressurgir toute l'émotion de l'enfance, de ses peurs et de ses certitudes.

La construction narrative est élégante. Elle sert au mieux un texte merveilleusement rythmé comme une comptine, ou un conte. Tout ça pour dire "simplement" qu'il est difficile de grandir et qu'on apprend tous les uns des autres, mais c'est dit tellement de belle façon que ce serait dommage de passer à côté.