Elles sont bonnes mes tomates ! : Des semis aux conserves de Blaise Leclerc, Jean-Jacques Raynal (Dessin)

Elles sont bonnes mes tomates ! : Des semis aux conserves de Blaise Leclerc, Jean-Jacques Raynal (Dessin)

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Décoration et jardins , Arts, loisir, vie pratique => Cuisine

Critiqué par Shelton, le 4 avril 2014 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 209 

Regardez mes tomates, elles sont magnifiques !

La biodiversité est un mot à la mode mais peu savent ce que cela signifie exactement. La biodiversité est l’ensemble des êtres vivants et écosystèmes que l’on trouve sur cette planète et dont l’homme n’est qu’une modeste partie. Pourquoi s’y intéresser ? Tout simplement parce que plus les études et connaissances arrivent et plus on s’aperçoit que chaque espèce a une importance capitale pour les autres, pour le maintien de la vie dans sa globalité sur la Terre. Aussi, contrairement à ce que l’on disait jadis quand on s’acharnait à faire disparaitre une espèce soi-disant nuisible pour l’homme, nous avons tout intérêt à maintenir cette diversité de la vie sans rien perdre de cette richesse engendrée par les différences…

Quel rapport avec les tomates, me direz-vous ? Justement, dans les années soixante-dix, on a commencé à supprimer une multitude d’espèces de tomates pour n’en garder que quelques-unes, calibrées à l’extrême, cultivées de façon industrielle et bien souvent sans saveur… Blaise Leclerc, ingénieur agronome et jardinier, nous propose de découvrir une cinquantaine d’espèces de tomates qu’il a réellement cultivées dans son potager en été 2013. Pour chacune, il va donner les conseils de culture, mettra en valeur les aspects – formes et couleurs en particulier – et, surtout, vantera les goûts car chacune des espèces est unique dans l’assiette, crue ou cuite…

Parler développement durable, même si le mot peut avoir quelques limites, c’est aussi se poser des questions fondamentales. Dois-je nécessairement manger, toute l’année, des tomates qui viennent du bout du monde ? Ne serait-il pas temps de cultiver moi-même quelques légumes pour satisfaire certains de mes besoins alimentaires ? Faire pousser certains légumes n’est-ce pas l’occasion de montrer à mes enfants, petits-enfants, le rythme de la nature, faire prendre conscience du temps indispensable pour faire de bons légumes, d’illustrer ce qu’est la notion de saison et de légumes de saison ?

Enfin, quand on décide de faire plusieurs sortes de tomates dans son jardin, c’est aussi une façon de participer à la survie de la biodiversité, même modestement, de la tomate ! J’entends certains d’entre vous s’écrier que tout cela n’est possible que si on a un jardin ou que l’on peut bénéficier d’un jardin ouvrier ou collectif ! Faux, archi faux ! L’été dernier, en 2013 aussi, j’ai cultivé sur mon balcon trois espèces de tomates avec une production qui m’a étonné… En plus, quel plaisir de découvrir les différences de saveurs au moment de la récolte. Que du bonheur !

Blaise Leclerc va assez loin dans ses explications techniques car non seulement on va aborder les raisons générales de se lancer dans cette culture (écologiques, économiques, biodiversité), mais aussi une multitude d’aspects concrets pour le jardinier et le cuisinier. Originalité, il parle aussi de façon très précise de la façon de récupérer ses propres graines pour ainsi ne pas dépendre des grainetiers mondiaux qui nous imposent, bien souvent sans nous prévenir, des espèces OGM dont nous ne voulions pas…

Notre jardinier ose aussi parler des maladies de ses tomates, avec les bonnes et mauvaises idées pour les protéger. J’en profite pour rappeler le bon conseil de tous les agriculteurs qui travaillent avec des méthodes traditionnelles : plus vous cultivez d’espèces différentes, plus vous avez des chances d’avoir de bonnes récoltes car les maladies et parasites ne s’attaquent jamais à toutes les espèces à la fois… Encore une richesse de la biodiversité !

De plus cet ouvrage est parfaitement illustré par un photographe qui tente de rendre la tomate belle comme une princesse… Jean-Jacques Raynal que l’on connait comme un grand spécialiste de photos nature et environnement montre, ici, que sa réputation n’est en rien surfaite. Un beau livre pour vous occuper tout l’été à venir et qui va renouveler votre assiette, donc, n’hésitez pas, c’est à lire et mettre en œuvre !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Elles sont bonnes mes tomates ! [Texte imprimé], des semis aux conserves texte, Blaise Leclerc photographies, Jean-Jacques Raynal
    de Leclerc, Blaise Raynal, Jean-Jacques (Illustrateur)
    Terre vivante / Facile & bio
    ISBN : 9782360981212 ; EUR 14,00 ; 21/02/2014 ; 119 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Elles sont bonnes mes tomates ! : Des semis aux conserves

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Elles sont bonnes mes tomates ! : Des semis aux conserves".