Le bocage à la nage de Olivier Maulin

Le bocage à la nage de Olivier Maulin

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Guigomas, le 13 mars 2014 (Valenciennes, Inscrit le 1 juillet 2005, 49 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 575 

Crawlant de rire

Prenez un peu de la truculence de Rabelais, de l’anti modernisme d’un Vincenot ou du René Fallet de la Soupe aux choux, une bonne rasade de l’anarchisme de Marcel Aymé, et saupoudrez de dialogues dignes de Michel Audiard. Vous obtiendrez quelque chose qui devrait ressembler à du Maulin. Ces ingrédients sont difficiles à manier et leur dosage est délicat mais quel plaisir quand c’est réussi comme dans ce Bocage à la nage empli de péquenauds et de va-nu-pieds, d’anarcho-naturistes crudi-végétariens, de laissés pour compte de l’économie de marché, de sorciers ruraux et de barbouzes en déconfiture.

Dans le bocage mayennais (préfecture Laval) Philippe Berthelet, commercial raté dans l’ascenseur individuel à domicile, et son pote Cro-Magnon, déserteur, tuent le temps en picolant et en donnant des petits coups de mains au Seigneur du Haut-Plessis, une sorte de comte de Champignac en moins savant, qui a fait de son domaine une espèce de phalanstère improductif ouvert à tous, des utopistes anarchistes adeptes du naturisme et des crudités jusqu’aux clodos extra-terrestres et à leur âne (l’inénarrable Pote-Jésus). Cette petite communauté refusant le monde moderne, sa raison et son progrès, n’a qu’une exigence à son égard : qu’il ne vienne pas l’emmerder… Evidemment cela ne durera pas, un obscur document capable de faire sauter la République aura raison de la tranquillité du Haut-Plessis…

Disons-le sans ambages, ce Bocage est très réjouissant. Après les Lumières du ciel, Maulin continue de se foutre de notre monde urbain, policé, raisonnable et productif. Certaines scènes sont vraiment très drôles, les dialogues font mouche. La société du Haut plessis, pour farfelue qu’elle puisse paraître de prime abord, n’est pas qu’élucubration : Maulin s’est en effet beaucoup inspiré d’expériences « naturiennes » du début du XXème siècle qui se déroulaient dans des communautés anarchistes à la recherche d’une espèce de virginité primitive et en opposition avec le progressisme. Dans une interview, il a déclaré : « Les personnages de mes livres se retirent du monde, à la manière des ermites ou des moines des anciens temps. Ils cessent toute collaboration et appliquent le principe anarchiste de non-coopération avec une société devenue folle ».

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le bocage à la nage [Texte imprimé], roman Olivier Maulin
    de Maulin, Olivier
    Balland
    ISBN : 9782353152018 ; EUR 19,90 ; 15/05/2013 ; 264 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le bocage à la nage

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le bocage à la nage".