La fin de l'homme rouge de Svetlana Alexievitch

La fin de l'homme rouge de Svetlana Alexievitch
(Vremia second hand : konets krasnovo tcheloveka)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire , Littérature => Russe

Critiqué par Yotoga, le 12 mars 2014 (Inscrite le 14 mai 2012, - ans)
La note : 10 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 1 984 

de l'URSS à la Russie

La guerre froide est terminée depuis plus de vingt ans, mais la Russie post-soviétique est toujours à la recherche d'une nouvelle identité. Alors qu’à l'ouest on s’extasie encore sur la période Gorbatchev, certains en Russie préféreraient l’oublier. Entre temps, Staline est considéré, même parmi les plus jeunes, comme un grand homme d'Etat, et le passé socialiste est idéalisé nostalgiquement.

Comme une chorale de nombreuses voix, l’auteur collectionne les témoignages et les personnes interrogées racontent la transformation radicale de la société au cours des dernières années. Loin des chiffres statistiques ou des personnes célèbres, ici le russe lambda s’exprime sur son propre pays. On suivra un ancien prisonnier de camps, une femme politique, une victime d’acte terroriste, un oligarque, un émigrant... Les principales questions sont : quels souhaits avait le peuple dans les années 90 et lesquels ont été réalisés, et que veut le peuple actuellement ? Ce livre est une collection, comme un collage, de témoignages intimes et personnels. Elle a rencontré certains interviewés plusieurs fois et reporte les espérances de l’époque et les réalités actuelles, par exemple cette dirigeante du parti qui croit encore et toujours que le communisme est la meilleure forme politique pour l’être humain. Ces témoignages sont tous assez crus et poignants.

Les dénonciations, les camps d’internement, la misère sont les points qui reviennent dans les interviews des années 90. Le peuple veut une liberté. 20 ans plus tard, la liberté, cette liberté, les gêne. Chaque classe sociale se pose la même question : est-ce que la liberté, c’est d’avoir le choix entre 40 saucisses différentes ? C’est pour ça qu’on s’est battu un siècle ? Une personnage raconte qu’il a acheté ce matin trois journaux et dans chacun il y avait une vérité différente. Elle est où la vraie vérité ? Avant, le matin, il lisait le Prawda et il savait, il avait tout compris.
Certains sont débordés par toutes ces libertés nouvelles et préfèreraient avoir quelqu’un qui les décharge de prendre des décisions. Ce qui nous amène au deuxième thème redondant : celui du pouvoir. Staline est souvent représenté comme la force et souvent lié à une nostalgie. Surtout, les manques actuels de vision, d’idéale et de valeurs sont reportés sur ce passé si attractif à ce niveau-là. Aussi, le manque de cohésion sociale est dénoncé : les discussions dans la cuisine commune comme symbole d’une vie d’entre-aide sont idéalisés dans le monde actuel égoïste.

Certains dialogues sont philosophiques et permettent de faire le point sur une société nouvelle, et vu sous un autre aspect, autorisent une compréhension pour cette insatisfaction russe actuelle. Beaucoup de témoignages sont résignés et désemparés, perdus et laissent une impression d’espoir mort.

L’auteur, journaliste, est originaire d’Ukraine, a grandi en Belarus et décrit dans ses livres toutes les problématiques des anciens satellites. Elle a écrit sur les soldates en pendant la deuxième guerre mondiale (la guerre n’a pas un visage de femme), sur les familles des soldats morts en Afghanistan (les cercueils de zinc) ou sur le destin des personnes qui ont subi la catastrophe de Tchernobyl (la supplication). Ses livres dérangent les pouvoirs en place et sont interdits en Belarus, où elle vit tout de même.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La fin de l'homme rouge ou Le temps du désenchantement [Texte imprimé] Svetlana Alexievitch traduit du russe par Sophie Benech
    de Alexievitch, Svetlana Benech, Sophie (Traducteur)
    Actes Sud / Lettres russes
    ISBN : 9782330023478 ; EUR 24,80 ; 31/08/2013 ; 544 p. ; Broché
  • La fin de l'homme rouge ou Le temps du désenchantement [Texte imprimé] Svetlana Alexievitch traduit du russe par Sophie Benech
    de Alexievitch, Svetlana Benech, Sophie (Traducteur)
    Actes Sud / Babel (Arles)
    ISBN : 9782330066840 ; EUR 12,00 ; 07/09/2016 ; 676 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La fin de l'homme rouge

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Technique ? 3 Yotoga 13 mars 2014 @ 08:09

Autres discussion autour de La fin de l'homme rouge »