Le petit prince de Belleville
de Calixthe Beyala

critiqué par Aaro-Benjamin G., le 9 mars 2014
(Montréal - 48 ans)


La note:  étoiles
Chercher la bonne mère
Les chroniques d'une famille d'immigrants malienne vivant en banlieue parisienne, vue à travers les yeux d'un jeune garçon, Loukoum. Le roman aborde essentiellement le décalage entre les habitudes africaines de sa famille et de son adaptation à la culture française. Il a deux mères - M'am qui est sa mère biologique et Soumana qui est la mère de ses deux sœurs. Vous avez devinez, son père pratique la polygamie et semble avoir d'autres femmes. La situation est d'autant plus compliquée quand il découvre que M'am n'est pas sa mère biologique, puis plus compliquée encore lorsque sa vraie mère biologique se présente.

C’est un roman plutôt sympathique qui fait penser à « La vie devant soi » par sa manière de démontrer comment Loukoum est bien entouré par des gens qui l’aiment. La narration est réussie et rythmée. Mais, le tout reste sage et ne va pas très loin dans les conflits. En somme, essentiellement un roman d’apprentissage.