L'arbre aux pies de Vincent Zabus (Scénario), Daria Schmitt (Scénario et dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Enfants , Bande dessinée => Légende, contes et histoire , Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Shelton, le 16 février 2014 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 62 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 043 

Quel qualité, quel travail, quel bonheur !!!

Cet album de bande dessinée est une petite merveille. En effet, il est à la fois poétique, fantastique, philosophique, esthétique, destiné à la jeunesse, passionnant pour les parents et les grands-parents… Bref, il est à la fois beau et agréable à lire, profond et léger, miroir pour le lecteur et porteur d’espérance pour chacun d’entre nous…

L’héroïne, Nel, est une jeune fille confrontée au passage à l’âge adulte. Dit comme cela on pourrait imaginer une histoire très structurée et intellectuelle qui poserait un certain nombre de principes et concepts autour de ce passage parfois cruel et douloureux… mais, l’auteure, nous emmène dans un univers beaucoup plus ésotérique et fantastique, où le passage initiatique accède à un ordre quasi religieux, effet intensifié par le nom de certains personnages de la bande dessinée : Ulysse, Circé, Électre…

Dans cette histoire, Daria Schmitt que l’on avait découverte avec ses deux albums très solides Acqua alta, transforme la nature en personnage à part entière. Cette nature est à la fois sympathique mais implacable. Sympathique parce qu’elle permet aux humains, avant l’âge adulte, un partage total, une relation équilibrée et chaleureuse. Implacable, car le moment venu, l’âge adulte arrivé, les liens disparaissent instantanément plaçant le jeune adulte devant la rupture totale et définitive.

Définitive ? C’est probablement là une des clefs majeures de l’album : on ne peut pas revenir en arrière, le vieillissement est définitif, l’enfance ne sera même plus un souvenir, juste une trace dans des tableaux ou œuvres d’art abandonnés à la poussière du temps qui passe… Grandir, ce n’est pas simplement prendre de la taille, c’est accepter de quitter un pays, une ville, une terre, pour accéder à un autre univers… Et qui parle de bonheur ?

Être heureux n’est donc pas « subir » ce changement avec un fatalisme bête, ce n’est pas refuser ce qui est inéluctable c’est changer profondément pour vivre autre chose… Mais est-ce possible pour tous ? Nel va tenter de trouver son chemin dans ce conte merveilleux que j’ai adoré…

Un dessin et des couleurs de grande qualité, une narration graphique résolument poétique, un conte profondément humain, touchant et philosophique… Tout est réuni pour offrir au lecteur une très grande bande dessinée qui illustre, une fois de plus, qu’aujourd’hui la bédé peut aborder tous les thèmes, avec tous les genres et styles, pour le plus grand plaisir de tous les lecteurs potentiels. Comme pour tous les contes de nos cultures populaires, cet album est destiné à tous et chacun y trouvera une histoire à sa façon, pour grandir, rêver, réfléchir, aider les autres à grandir…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'arbre aux pies

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'arbre aux pies".