Attention au crocodile
de Lisa Moroni, Eva Eriksson (Dessin)

critiqué par JulesRomans, le 17 février 2014
(Nantes - 59 ans)


La note:  étoiles
Tora ! Tora ! Tora ! Attaque surprise de Tora ! Banzaï !
Voilà un album qui conte une relation privilégiée entre une petite fille Tora âgée d'environ six ans et son père. Tous les deux partent se promener dans une forêt de climat tempéré, dans l'idée d'y camper, et Tora imagine facilement que la racine d'un arbre est un serpent, des cailloux deviennent pour elle des hippopotames, un tronc d'arbre abattu déposé sur le sol se transforme en crocodile , des bases de tronc d'arbres sont des trolls, les troncs des bouleaux apparaissent comme des cous et têtes de girafe ...

Le père adhère peu à l'imaginaire de sa famille et c'est finalement lui qui suggère la dernière représentation : l'île avec des conifères pourrait bien être la partie supérieure du cousin du fameux monstre du Loch Ness. Les rêves de Tora vont être peut-être peuplés des êtres extraordinaires qu'elle pense avoir rencontrés, mais ce ne seront pas des cauchemars.

"Attention au crocodile" rit non seulement de l'imaginaire de l'enfant mais également de ses peurs, toutefois elle place le jeune lecteur en position active d'observateur et l'ironie présente n'est pas moqueuse. L'imagination de la petite fille est valorisée et non pas dépréciée. Le graphisme est porteur de tendresse envers les deux personnages principaux, il rend bien leur complicité. Les animaux ou personnages légendaires sont loin d'être tous agressifs, certains sont très accueillants. La dessinatrice campe bien les changements d'atmosphère qui se succèdent tout au long du récit.