Bonolon, tome 2 : L'île de la tortue
de Tetsuo Hara, Seibou Kitahara, Go Nagayama (Dessin)

critiqué par JulesRomans, le 3 février 2014
(Nantes - 59 ans)


La note:  étoiles
De belles fables avec ou sans tortue
Bonolon est un géant fort gentil et nous suivons ses aventures, souvent teintées de préoccupations écologiques. En effet dans cet album, ce sont cinq aventures différentes qui nous sont proposées. Une partie documentaire occupe une double-page; elle est consacrée à une partie des phénomènes naturels ainsi que de la faune et flore rencontrées : l'arc-en-ciel, le chêne, la pastèque, le perroquet, le pygargue empereur et la tortue de mer.

Les cinq aventures, qui couvrent chacune une petite trentaine de pages sont intitulées : l'île de la tortue, et si nous étions amis, merci à toi Gon, le rêve d'un père, le trésor de l'arc-en-ciel. Dans cette partie, le récit "Merci à toi, Gon" est un hommage à l'amour maternel conservé par la génitrice d'un soldat porté disparu lors de la Seconde Guerre mondiale. Il s'appuie sur les aventures des soldats japonais retrouvés environ trente ans après la fin du conflit, qui avaient vécu dans la jungle ou sur une île isolée. Le dernier en date fut d'ailleurs un aborigène de Taïwan, qui ne parlait ni chinois ni japonais. Cette aventure est très émouvante et elle permet d'aborder de façon pudique mais sensible l'idée que la guerre a des conséquences après qu'elle ait pris fin. En ces années du bicentenaire de la Première Guerre mondiale, ce récit se révèle fort utilisable de la GS au CE 1 pour faire réfléchir sur les prolongements d'un conflit dans l'histoire familiale. Des mères, on peut passer aux veuves et aux orphelins.

Là, comme dans les autres récits, ensemble ou séparés, avec l'aide ou non d'un perroquet, Bonolon le géant et Gon le tout petit chien répandent un peu de bonheur autour d'eux. Si Bonolon peut faire usage de certains pouvoirs extraordinaires, par contre les deux autres ont des capacités très ordinaires mais ils savent en faire le meilleur usage possible.

On est là dans l'album mais avec une extraordinaire originalité dans la mise en page. Ainsi à la page 54 les images du haut et du bas débordent sur la page 55 où se trouve une grande vignette qui couvre les 75% de la surface restante. Les double-pages sont fréquentes avec comme sujet principal une action particulière du géant, on a un joli jeu des angles de vue porteur des sensations des personnages. Cette série compte 40 albums en japonais et a été adaptée en dessin animé; on se réjouit de pouvoir la faire connaître aux jeunes Français. Cela les sortira de certaines japoniaiseries.
Toujours aussi magnifique. 10 étoiles

Un deuxième volume dans la lignée du premier, avec des histoires d'une incroyable simplicité, mais d'une sincérité et d'une émotion bouleversante. Une série splendide qui ravira tout public.

Sotelo - Sèvres - 34 ans - 15 décembre 2014