Myrmidon dans l'espace
de Loïc Dauvillier, Thierry Martin (Dessin)

critiqué par JulesRomans, le 27 décembre 2013
(Nantes - 59 ans)


La note:  étoiles
Myrmidon au physique de Cupidon lâche le guidon
Cette BD se présente sans bulle et sans onomatopées, cependant quelques symboles dessinés sont présents. On alterne des pages avec une seule vignette avec des pages avec deux vignettes (haut/bas ou gauche/droite). Il s’agit d’un récit complet et si la tonalité est légèrement humoristique, il n’y a pas de gags.
Les efforts d’interprétation sont très réduits dans cette BD muette, la lecture se fait d’images jamais équivoques qui mettent en scène des actions. C’est ici l’univers du vol dans l’espace en fusée et de la rencontre de martiens avec un physique d’elfe qui est proposé.

Ces habits le héros les trouve accrochés dans un arbre pour le premier tome ; un envol suite à la rencontre d’une pierre sur son tricycle le fait saisir un habit de cosmonaute tombé du ciel. Cette série se décline en des albums où, chaque fois en adoptant un nouveau costume, Myrmidon changera d’univers. Le prochain tome de cette sympathique série amènera le jeune héros à la rencontre des dragons, le premier tome s’intitulait "Myrmidon au pays des cow-boys".

Le myrmidon est un animal (le plus petit des fourmiliers), vivant dans les arbres et se nourrissant de fourmis et termites ; en Guyane il est populairement appelé "lèche-main". Des fiches d’exploitation pédagogique des aventures de ce petit garçon roux sont présentées peu après la publication à http://editionsdelagouttiere.com/enseignants.html