Patients de Grand corps malade

Patients de Grand corps malade

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Pascale Ew., le 23 décembre 2013 (Inscrite le 8 septembre 2006, 52 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (41 980ème position).
Visites : 1 801 

Entre espoirs et désespoirs

Ce livre n'est pas de la grande littérature, pas de la grande philosophie… il s'agit juste du récit de la revalidation de Fabien, sans fioritures, des liens qu'il a créés dans le centre de rééducation au fil des mois, des aléas de la dépendance des soignants. Evidemment, le lecteur sait dès le départ que l'auteur s'est remis debout. Donc, il n'y a pas de suspense.
Bref, on apprend peu. Le ton n’est pas vraiment teinté d’humour; simplement quelques phrases nous font rire. Je n’en retiendrai pas grand-chose et je suis un peu déçue…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bravo l'artiste

8 étoiles

Critique de Faby de Caparica (, Inscrite le 30 décembre 2017, 58 ans) - 7 décembre 2019

"Patients" de Grand Corps Malade (168P)
Ed. Points

Bonjour les fous le lectures...
Tout le monde a déjà entendu et vu Grand Corps Malade.
Voici en quelques pages son autobiographie surtout axée sur son expérience dans un centre de revalidation.
A la suite d'un accident ( une bêtise, un défi de jeunesse), l'auteur se retrouve «tétraplégique incomplet» .
Il a 20 ans, sa vie est bouleversée.
Sans aucun pathos, il nous raconte sa première année au centre.
Celle de tous les espoirs, de tous les combats.
C'est durant cette première année que tout ce qui peut être récupéré le sera ( par de la volonté et un travail incessant), après il sera trop tard.
C'est une année de batailles, d'espoir mais aussi de résignation où l'on apprend que plus rien ne sera comme avant.
Ce court récit est un peu écrit à la manière des chansons Slam de son auteur, c'est vif, percutant de réalisme.
Les mots sont justes, impossible de rester indifférent.
Malgré le sujet sensible, ce petit livre s'avale comme une grande goulée d'oxygène.
Bravo l'artiste !
Il a été tiré un film de ce livre

Intéressant mais pas passionnant

4 étoiles

Critique de Bebern (, Inscrite le 20 juin 2016, 60 ans) - 24 mai 2017

Grand Corps Malade nous enjoint de traiter les handicapés comme des personnes valides : ce livre nous en persuade.

Au-delà du rapport clinique de la vie d'un tétraplégique, nulle émotion ne transparaît.

La critique du "Nouvel Observateur" nous parlait d'humour et de poésie : je n'ai rien perçu de cela dans ce récit.

Grand corps malade, expert en "slam", n'est pas un écrivain.

Eloge de la patience

7 étoiles

Critique de Titanototo (, Inscrit le 10 octobre 2012, 27 ans) - 3 mars 2016

Grand Corps Malade, alias Fabien Marsaud, partage avec nous son vécu dans un centre de rééducation. L'occasion pour ceux qui apprécient le personnage et le slamer d'en savoir un peu plus sur son parcours.

Mais l'intérêt principal de cet ouvrage est de nous plonger dans l'univers médical, entre handicap et assistance. Effectivement la force de ce récit est de permettre au lecteur de s'immiscer dans le quotidien d'un patient. Par cet intermédiaire l'auteur nous invite à réfléchir sur la dépendance et la patience notamment.

La lecture est aisée et le style sans excès, cela participe à l'authenticité du récit.
Une lecture sans regret pour ma part.

Forums: Patients

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Patients".