Tokyo, tome 1 de Joann Sfar (Scénario et dessin), Philippe Charlot (Photographies)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes , Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Pucksimberg, le 23 décembre 2013 (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 39 ans)
La note : 5 étoiles
Visites : 1 337 

Un univers complètement déjanté qui exclut le lecteur ...

Comment résumer une telle bande dessinée que l'auteur définit lui-même comme "un nouvel univers pour puiser dans la violence régressive et décomplexée des comix amerloques et des peurs japonaises" ?

La BD se déroule sur un atoll irradié habité par des êtres étranges : une créature verdâtre qui fait des tatouages, une belle rousse, sorte de groupie qui sort avec des rockers animalisés en tigre ou en lion, une banane sexualisée, une motarde sexy, un homme dont on a arraché la peau ... Tout ce petit monde à la sauce gore et érotique. On sent les influences de Joann Sfar qui puise dans ce qui s'est fait en Amérique et dans certains films effrayants asiatiques ... Son imagination est débordante et cela part dans tous les sens. Histoire de ne pas brider son inspiration, il intègre même des photographies dans cette oeuvre hybride. Joann s'amuse énormément. Il a créé Joanna cette dessinatrice de BD qui pourrait rappeler le prénom de notre dessinateur. Certaines scènes sont des clins d'oeil aux pays cités ci-dessus, un peu à la manière d'un Quentin Tarantino, dont certaines influences sont suggérées dans ses films. Certaines bulles semblent suggérer une réflexion sur l'oeuvre en train de naître comme cet oiseau qui remarque que le lion dessiné a une jambe de trop.

Le lecteur n'est jamais plongé dans l'histoire, on en ressort constamment car Joann Sfar donne à lire une BD en train de naître. Cette BD, c'est en fait l'histoire d'un artiste qui se permet tout, avec peut-être l'assurance que les lecteurs le suivront. Ici, ce n'est pas aussi évident. Si l'auteur s'amuse, le lecteur s'ennuie et se perd dans cet univers hallucinant qui a irradié la logique. Il faut accepter de se laisser porter par le flux imaginatif de Sfar, mais ce n'est pas facile ! La créativité l'emporte sur le contenu. Oui, il y a de la recherche, des innovations, mais cela se lit comme l'on contemplerait certaines oeuvres d'art contemporain ...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Tokyo
  • Tokyo, tome 1

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Tokyo, tome 1

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tokyo, tome 1".