Cher Maître, je pourrais me faire les griffes dessus ... de Francesco Marciuliano

Cher Maître, je pourrais me faire les griffes dessus ... de Francesco Marciuliano

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Animaux , Théâtre et Poésie => Poésie , Enfants => 10-12 ans

Critiqué par JulesRomans, le 19 décembre 2013 (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 59 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 239 

Vers et pas vermifuge pour les chats

Après une introduction en prose où l'auteur explique les efforts que les chats ont fait depuis la nuit des temps pour entrer en communion avec les humains, suivent des double-page avec très souvent la photographie très artistique d'un chat faisant face à un poème. Cette image de chat peut être un très bon support à l'expression écrite en classe, on la décrira puis on imaginera ce que le chat fait juste après.

Le narrateur est le chat et il s'exprime en vers. Tout ce qui fait l'univers de ces félins domestiques est présent. Quatre grands thèmes se dégagent : la famille, le travail, les jeux, l'existence. La famille est ici celle qu'il constitue avec son maître ou sa maîtresse. Chacun de ces quatre chapitres est introduit par un proverbe issu de l'imagination de Francesco Marciuliano mais toujours porté par un narrateur qui est le chat. On retiendra particulièrement :

« Il paraît qu'il a vingt-quatre heures
Dans une journée
Moi je dors pendant vingt-et-une heures
Le reste, je fais la sieste ».

Le sentiment que le chat se sent maître dans le logis de son maître est bien illustré par ce texte :

« Allez, à genoux

Dans l'Égypte ancienne
Les chats étaient des dieux
C'étaient les maîtres des cieux
On régnait sur la Terre
Alors viens ici
Mets-toi à genoux
Si tu me faisais un cadeau ?
Un jouet pourquoi pas
Une feuille de papier froissée ?
Je ne suis pas difficile
Et puis tu peux me gratter
Derrière l'oreille ?
Oh oui !
Oh ! C'est bon
Tu es un bon esclave ».

Cet ouvrage n'a qu'un seul défaut, celui de proposer plus de pistes de réflexion qu'une première lecture ne laisse croire du fait d'une apparente sobriété de son propos textuel et iconographique. Pour parodier la célèbre formule de Deng Xiaoping, peu importe que le chat soit ici blanc ou noir, le lecteur sourit gentiment en tournant les pages.

Comme "Tout sur le chat... et le reste" de François Moutou ou le tome 3 du "Journal d’Alice" ont leur place dans une bibliographie sur les chats en littérature de jeunesse. Ils sont très complémentaires les uns des autres. Toutefois "Cher maître" trouvera de nombreux lecteurs également chez les adultes.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Cher Maître, je pourrais me faire les griffes dessus ...

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Cher Maître, je pourrais me faire les griffes dessus ... ".