Thorgal, tome 14 : Aaricia de Jean Van Hamme (Scénario), Rosinski (Dessin)

Thorgal, tome 14 : Aaricia de Jean Van Hamme (Scénario), Rosinski (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Hexagone, le 28 décembre 2013 (Inscrit le 22 juillet 2006, 46 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (18 233ème position).
Visites : 1 188 

Au pays d'Odin.

En scrutant la couverture je me demandais où les auteurs pouvaient bien nous emmener après le long cycle du pays Qâ !
Un cheval aux yeux bandés, une petite fille qui regarde en arrière, mais également le lecteur droit dans les yeux.
Cet album est constitué de quatre histoires qui concernent Aaricia.
Quatre histoires qui n'en font qu'une et qui content l'enfance de nos héros et les raisons de leur amour, des aventures au pays des Elfes et des Nixes, des dieux du grand nord, de l'amour donc, mais aussi la convoitise du pouvoir, l'évasion d'une jeune fille en compagnie d'un dieu déchu, un agréable moment de pause après et de respiration après le cycle précédent qui était tout feu tout flamme.
Rassurez-vous l'action est présente, mais cet album est plus féminin que les précédents il laisse le champ libre à Aaricia, un peu de douceur nordique dans un monde de brutes.
La saga a repris sa respiration, nous aussi, vite la suite ...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Aaricia en guest star...

9 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans) - 31 décembre 2013

Intéressant "spin-off" que ces quatre petites histoires parues indépendamment dans Tintin et réunies dans cet album qui, astucieusement placé à la fin du cycle Qâ, fait la transition avec la suite du feuilleton thorgalesque.

Présentée dans les premiers albums de la série comme une petite écervelée, Van-Hamme a fait évoluer Aaricia comme un vrai personnage, presque aussi important que Thorgal et lui volant la vedette à de nombreuses reprises (Alinoë).
Dans cet album, on retrouve la petite Aaricia; fille de Gandalf-le-fou, déjà éprise de Thorgal enfant (amour réciproque) qui prend des risques pour son futur mari.

Cet album est marqué par la présence accrue des rites et traditions vikings (funérailles, justice), ainsi que par l’imaginaire entraîné par la mythologie nordique (elfes, dieux,...). Enfin, cet album aide à cerner encore un peu plus la psychologie d'Aaricia, qui loin de son rôle de faire-valoir, tient l'un des rôles féminins le splus intéressants de la bande-dessinée.

Forums: Thorgal, tome 14 : Aaricia

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Thorgal, tome 14 : Aaricia".