Kennedy: Une vie en clair-obscur
de Thomas Snégaroff

critiqué par Ndeprez, le 20 novembre 2013
( - 43 ans)


La note:  étoiles
22.11.1963
A moins de vivre dans une grotte , vous avez certainement remarqué que JFK est à la mode. En ce demi-siècle de son assassinat une littérature abondante revient sur ce phénomène politique.
Que nous apprend ce livre que nous ne savions déjà ? En réalité pas grand chose , je n'ai pas la prétention de penser que je suis un expert en JFK mais ce livre ne m'a rien apporté de plus que les divers reportages que j'avais eu l'occasion de visionner.
JFK y est essentiellement décrit comme un animal politique , égocentrique , obsédé par son image , malade , ayant échappé de nombreuses fois à la mort , séducteur compulsif , toxicomane et ayant profité des largesses financières de son père afin d'accéder au poste suprême.
J'aurai aimé une synthèse politique de son mandat plutôt qu'une énième narration du déroulement du 22/11/1963 pour clôturer cette biographie.
Car il faut toutefois le reconnaitre en France Kennedy est surtout connu pour "Ich bin ein Berliner", Marylin Monroe (Ah....le "Happy Birthsday to you Mr Président...) et son assassinat !
C'est donc une biographie assez courte qui ravira les lecteurs voulant connaitre JFK (et son imposante famille), pour ceux qui pensent le connaitre je conseille de trouver une bio plus imposante.