Les fictions de jeunesse de Christian Chelebourg

Les fictions de jeunesse de Christian Chelebourg

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Critiques et histoire littéraire , Sciences humaines et exactes => Essais

Critiqué par JulesRomans, le 29 novembre 2013 (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 61 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 081 

La fiction de jeunesse dans tous ses états

Jusqu’en 1914, il y a une certaine perméabilité entre romans populaires pour adultes et littérature de jeunesse avec des auteurs comme Joachim Heinrich Campe (d’ailleurs déclaré citoyen français en 1792, ajouterons-nous) ou Wyss avec les robinsonnades, Alexandre Dumas, Dickens, Mark Twain, James Fenimore Cooper, Jules Verne, Louis Stevenson, Jack London … Paul Féval dans son "Rapport sur le progrès des lettres (roman)" avance que les livres de Jules Verne appartiennent à un genre différent des romans populaires car ils ont un côté didactique.

L’ouvrage "Les fictions de jeunesse" a pour objectif de montrer que pour les jeunes du XXIe siècle, la fiction dans les livres ne représente qu’une partie plus ou moins importante de la masse des fictions qu’il digère et que les fictions sous divers supports se renvoient des rappels à un récit précis paru à l’origine sous une forme particulière.

Les spécificités des fictions en littérature, cinéma, télévision, vidéos ou spectacles musicaux sont mises en avant à la fois en comparant ces genres entre eux mais aussi en pointant à l’intérieur de chacun de ceux-ci des originalités. Ainsi pour l’auteur, l’album de BD ou d’histoires en images (type ceux de Christophe ou "Bécassine") nécessite un recours au texte pour saisir l’histoire alors que des albums du type de ceux du Père Castor suivent fidèlement le contenu du texte.

Le second chapitre propose d’étudier comment réapparaissent à travers divers supports et mises en scène le lapin puis l’échiquier d’"Alice au pays des merveilles" et le cyclone dans "Le magicien d’Oz". D’autres adaptations de motifs retrouvés dans divers genres de fiction sont évoquées.

La conclusion insiste sur le fait qu’aujourd’hui la littérature de jeunesse ne peut être isolée des autres médias porteurs de fiction en direction des jeunes. Les échanges culturels se font dans tous les sens et un imaginaire commun se dessine au niveau international en direction d’un âge ciblé précisément, ce qui dénature certains messages portés dans la production d’origine. Voici donc un ouvrage pour particulièrement tous ceux qui entendent renouveler régulièrement leur image de l’originalité et de l’évolution de la littérature de jeunesse.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les fictions de jeunesse

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les fictions de jeunesse".