Les Voleurs Virtuels
de Kengne

critiqué par Freeken, le 3 novembre 2013
( - 36 ans)


La note:  étoiles
Un roman pour combattre le cybercriminalité
LES VOLEURS VIRTUELS est un roman très éducatif et bien documenté, car il traite de plusieurs aspects sur le scam 419 et autres formes de cybercriminalité. Dans ce roman écrit pendant plus de 5 ans, l’auteur remonte le temps et se penche sur les vraies origines des différents crimes commis sur internet…d’où ils viennent et comment ils ont étés maniés de génération en génération.

Ce qui est vraiment intéressant dans ce roman, c’est que l’auteur peint des cybercriminels l'intérieure, pour amener chaque internaute (victime ou non victime) à mieux reconnaître n’importe quel cybercriminel dès la première occasion. Pendant la lecture du roman, l'auteur emmène le lecteur à défaire le nœud de tous les maux de la cybercriminalité jamais abordés sur les forums et dans les médias, puis le lecteur se retrouve à la place du cybercriminel afin de bien comprendre le dessous des choses.

Malgré une fin pas tout à fait joyeuse pour les victimes, et malgré quelques fautes d’orthographes remarquées, LES VOLEURS VIRTUELS reste un roman à lire absolument si on veut connaître les dessous des plus grands crimes sur internet.