Peau de caniche de Dominique Zehrfuss

Peau de caniche de Dominique Zehrfuss

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Jfp, le 3 novembre 2013 (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 70 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 273ème position).
Visites : 1 297 

souvenirs…

Du sud de la Tunisie, pays d'origine de sa mère, et lieu de rencontre de ses parents, à Paris, où la narratrice est née et grandira, se déroule le fil des souvenirs et des témoignages du passé. La narration, légère, se teinte de la nostalgie des moments de bonheur, entre les bras d'une nurse pleine de tendresse, ou plus tard en Italie, dans la famille de Maria, la bonne engagée par cette famille bourgeoise du Paris germanopratin. Pour le reste, il faut se débrouiller, apprendre à devenir "caniche", pour combler le manque d'amour et l'ennui d'une enfance ratée. Le récit aurait pu tourner à la lamentation et à l'étalage des ressentiments. Mais non, il n'en est rien. Il s'agit d'un témoignage touchant, révélant toute la complexité des rapports humains. Il n'y a pas de bons et de méchants, il n'y a que des hommes et des femmes, qui s'aiment, se déprennent, font des erreurs, tout en croyant bien faire. La vie, quoi…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

De la distance..

8 étoiles

Critique de Paofaia (Moorea, Inscrite le 14 mai 2010, - ans) - 3 novembre 2013

En exergue:

Compagnons des mauvais jours
je vous souhaite une bonne nuit
Et je m'en vais.
La recette a été mauvaise
c'est de ma faute.
Tous les torts sont de mon côté
J'aurais dû vous écouter.
J'aurais dû jouer du caniche.


Jacques Prévert

Ce livre est le très court récit d'une enfance à la fois originale et dramatique . Originale car la vie de ses parents pourrait faire l'objet elle-même d'un roman , et dramatique pour cause de maltraitance. A tel point que très jeune, Dominique Zehrfuss a fait une tentative de suicide, et que même aujourd'hui, elle a encore peur de sa mère alors que celle-ci est morte...
Le problème- si c'en est un, car finalement cela prouve qu'elle s'en est bien sortie..- c'est qu'elle met tant de distance, et quelquefois d'humour dans ce récit , qu'on le lit plutôt avec amusement.
Dominique Zehrfuss a rencontré plus tard un autre chien perdu sans collier et est devenue Mme Modiano.

Forums: Peau de caniche

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Peau de caniche".