La Grande Guerre à travers la carte postale ancienne de Jean-Yves Le Naour

La Grande Guerre à travers la carte postale ancienne de Jean-Yves Le Naour

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire , Arts, loisir, vie pratique => Photographie , Enfants => 12-15 ans

Critiqué par JulesRomans, le 3 novembre 2013 (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 59 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 1 550 

UNE VIEILLE ANNESSE DONNE AU MOINS SA PEAU

Grâce à des collections privées et un fonds conservé aux archives municipales de La Rochelle (d’où un petit nombre de clichés concernant cette ville), plus de 200 cartes postales nous plongent dans la vision que se donnaient de la Grande Guerre les populations françaises de l’époque.

Du point de vue géographique l’arrière, la zone de l’armée et les lieux de combat récent sont couverts. Au début de l’ouvrage la Belgique est très présente soit du point de vue militaire, soit par ses réfugiés. Le nombre important de cartes postales concernant la ville de Reims montre bien l’importance qu’il y avait à montrer que celle ville tenait et que les Allemands procédaient à la destruction de son patrimoine, n’ayant aucun respect pour ce qui concerne le religieux comme avaient pu le faire les populations barbares à la fin de l’empire romain. Un ouvrage "Reims 14-18" vient de sortir à la Nuée bleue, si l'on veut en savoir plus sur cette ville durant la Grande Guerre.

Ceux qui ont un ancêtre ayant servi pour le début de la Grande Guerre au 65e RI nantais (recrutant tant en Loire-Atlantique qu’en Vendée) apprécieront de trouver page 11 la caserne Redeau en mouvement le jour de la mobilisation (les bâtiments existent toujours, mais ils ont un usage civil aujourd’hui). On apprécie que non seulement les villes importantes (quelle que soit leur situation par rapport au front) soient présentes, mais également la Corse grâce à Corte (pages 7-8) mais aussi des villages comme Giromagny (page 133) où se sont rassemblés un très grand nombre d’ambulanciers opérant sur le front alsacien assez proche. Les vues de l’Alsace reconquise sont très nombreuses, rappelons que la région de Thann, Masevaux et Dannemarie fut tenue par les armées françaises sans discontinuité durant toute la Première Guerre mondiale.

Ponctuellement des documents autres que des cartes postales apportent une vision complémentaire comme cet ordre d’appel individuel sous les drapeaux du premier août 1914 d’un habitant de Seine-et-Marne. Voilà un très beau document centré sur l’image, avec des commentaires intéressants et accessibles. Il devrait trouver sa place dans nombre de centre de documentation de lycée et collège.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La Grande Guerre à travers la carte postale ancienne

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Grande Guerre à travers la carte postale ancienne".