Les mondes de Thorgal - La jeunesse de Thorgal, tome 1 : Les trois soeurs Minkelsönn
de Yann (Scénario), Roman Surzhenko (Dessin)

critiqué par Vince92, le 4 octobre 2017
(Zürich - 40 ans)


La note:  étoiles
La Genèse
A côté de la série mère, Thorgal se décline depuis plusieurs années en trois "spin-off" comme on dit, Louve (la fille de Thorgal), Kriss de Valnor (la Lady X de la série) et donc La Jeunesse de Thorgal.
Même si ces déclinaisons peuvent paraître au lecteur un peu circonspect comme étant une affaire artificiellement menée pour générer du lectorat et donc un business lucratif, force est de constater que ce premier album de la série est une assez bonne surprise voire constitue une franche réussite. Au dessin, Roman Surzenkho qui remplace avec brio l'emblématique Rosinski qui oeuvre toujours sur la série mère. En effet, le Russe parvient à s'approprier les codes graphiques si particuliers de la série fantastique-réaliste phare des années 80-2000. Les paysages, les personnages sont habilement figurés (cf les expressions des visages -planche 21, 28, 39, 40,...) et Surzenkho amène un mouvement (cf.la poursuite en ski, sur la planche page 30 ou les combats page 31) tout à fait intéressant. Un dernier mot de la couleur qui parvient à retranscrire presque parfaitement une ambiance très marquée qui rappelle efficacement les paysages scandinaves et les intérieurs sombres et enfumés des intérieurs vikings. Les ambiances avec Asgard et ses couleurs éclatantes sont très tranchées et marquantes (cf planches 46 vs.planche 47)
Le scénario est un plus commun, et manque un peu de "punch" en introduisant un peu trop de "bien-pensance" et de manichéisme à mon goût. Mais Yann, le scénariste, parvient tout de même à élaborer une histoire prenante et intéressante. En introduisant une assez grosse dose de mythologie nordique et en la faisant cohabiter avec l'historique de la série mère, il réussi un bon coup en réussissant une alliance à-propos et le lecteur historique de Thorgal est rapidement capté par la genèse de la belle aventure de Thorgal: Ses premiers exploits, ses liens avec Aaricia, sa force de caractère (Cf . page 27: " Je suis Thorgal! Fils des étoiles! Je réussirai!"), etc.
Une belle réussite donc, bravo aux auteurs qui sont parvenus à proposer un album plus que convaincant alors que la prolongation de la série pouvait laisser supposer une certaine "artificialité".