Kirihito Vol.1 de Osamu Tezuka

Kirihito Vol.1 de Osamu Tezuka
(Kirihito sanka)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Manga

Critiqué par Fanou03, le 31 octobre 2013 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 42 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 1 344 

les hommes-chiens

L’équipe médicale de l’hôpital universitaire d’Osaka doit faire face à un cas inexplicable, celui du patient de la chambre 66 du service des contagieux. L’homme est atteint par la "Monmô", une maladie rare qui ne se déclare que dans un village isolé de l’île de Shikoku. Les symptômes de la maladie sont effrayants puisque le corps du patient se déforme petit à petit de manière à ressembler au corps d’un chien. L’issue est systématiquement fatale.

Les médecins sont partagés quant aux origines de la maladie. L’omnipotent professeur Tatsuga’ra, le chef du service, est convaincu que c’est un agent pathogène qui cause ce dysfonctionnement dégénératif. Ses deux jeunes adjoints ambitieux, le docteur Kihirito Osanaï et le docteur Urabe, envisagent plutôt une cause environnementale.

Kihirito Osanaï décide de partir enquêter plusieurs mois dans le village en question. Bien vite il s’aperçoit que des événements étranges se passent et que les autorités du village lui cachent beaucoup d’éléments. Et un jour il réalise avec horreur qu’il est lui même atteint par la maladie...

Le premier opus de cette tétralogie met habilement en place l’univers et les ressorts dramatiques de la série. Les personnages principaux, à la psychologie complexe, sont campés avec efficacité.

Le contexte est au départ éminemment médical et il y avait déjà suffisamment de matière pour en faire une histoire pleine d’intrigue et de tension. Mais bien vite, à travers le caractère torturé de la plupart des personnages, à travers la noirceur et la violence de certaines pages et les dilemmes moraux, on sent que Tezuka introduit aussi comme fil conducteur une réflexion sur la nature de l’humanité et son rapport avec le mal.

Le dessin de Tezuka peut paraître de premier abord un peu daté (Kirihito a été publié au Japon des années 1970), surtout au regard de la production des mangas actuels. Pourtant ce graphisme, servant parfaitement le scénario, s’avère d’une puissance et d’une vigueur assez stupéfiant. L’auteur privilégie plutôt une sorte de "ligne claire" très lisible, en général plutôt élégante. Il n’hésite cependant pas à utiliser des procédés simples mais spectaculaires dans les scènes les plus éprouvantes (notamment les pages, esthétiquement très réussies, où le héros subit une crise de monmô).

C’est un manga qui montre en tout cas que le genre, parfois mal connu, voir méprisé, peut prendre aussi une dimension qui va largement au-delà du simple divertissement. L’histoire étant plutôt rude, la lecture de Kirihito s’adresse plutôt à un public de lycéens ou d’adultes.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Kirihito

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Kirihito Vol.1

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Kirihito Vol.1".