Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés de Jean Van Hamme (Scénario), Rosinski (Dessin)

Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés de Jean Van Hamme (Scénario), Rosinski (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Hexagone, le 17 février 2014 (Inscrit le 22 juillet 2006, 46 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (39 149ème position).
Visites : 1 125 

Pas la clef de voûte de la saga.

J'hésite entre l'album qui exploite la série pour en tirer un bénéfice pécuniaire et le manque d'inspiration.
Encore une fois le mal se déchaîne sur Thorgal.
Une conspiration de l'autre monde est ourdie pour le plus grand mal de Thorgal qui se voit affublé d'un double animé des plus viles intentions.
Double jeu, mondes parallèles, pays des nains, un album qui ne m' a pas convaincu, on a déjà vu ce genre de scénario dans la saga et les auteurs usent trop souvent de trop grosses ficelles.
Le seul espoir c'est qu'à la fin Thorgal quitte pays et famille pour aller au devant de nouvelles aventures.
Album superflu.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Trop de rebondissements

7 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans) - 22 février 2014

Où l'on retrouve la Gardienne des clés et les voyages entre les différents mondes qui composent l'Univers de Thorgal.

D'une admirable cohérence cet univers nous est décrit dans une page au milieu de l'album qui pose à plat son organisation. Nous sommes clairement dans un de ces albums purement fantastique qui mêlent légendes vikings et développement personnels de Jean van Hamme.
Dans ce tome, alors qu'une fois de plus, Thorgal coule des jours heureux avec sa famille, il paie l'acharnement des Dieux à son encontre, et notamment Nidhogg le Dieu Serpent qui se sert d'un ancien ennemi de notre héros pour parvenir à voler la ceinture d'immortalité de la Gardienne des clés. Le Monde est en danger...

Ce Deuxième Monde est décidément bien froid, les décors du Pays Viking nous manquent parfois et surtout les rebondissements s'enchaînent au point de penser qu'ils sont là pour faire du remplissage. Dommage, car l'idée de base du scénario était très bien trouvée et surtout, la chute est prenante: Thorgal décide d'abandonner sa famille pour détourner les Dieux de ce qu'il a de plus cher.

Un bon album, somme toute, il aurait fallu améliorer les finitions scénario pour en faire un très bon.

Forums: Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés".