172 heures sur la lune de Johan Harstad

172 heures sur la lune de Johan Harstad
(Darlah : 172 timer på månen)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique , Enfants => 12-15 ans

Critiqué par Cecezi, le 23 octobre 2013 (Bourg-en-Bresse, Inscrit le 3 mars 2010, 37 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (38 465ème position).
Visites : 1 207 

Faut s'accrocher...

3 adolescents à la vie classique, un Français, une Danoise et une Japonaise, sont tirés au sort au moment d'une loterie, dont le prix est... un voyage d'une semaine sur la lune.
et sur la lune, il y a bien longtemps que l'homme n'y a pas mis les pieds.
C'est un voyage mémorable qui va s'ensuivre, mais pas dans le sens qu'on pourrait croire...
Un récit qui part de façon assez réaliste, avant de basculer dans l'étrange et l'horreur.
Je trouve que l'éditeur aurait pu mettre en garde davantage les lecteurs du roman qui peut-être devraient être un peu plus prévenus de la teneur du livre qui tourne à l'horreur absolue. C'est un livre de littérature jeunesse, et pourtant il faut s'accrocher dans ses baskets face à la montée d'angoisse. Une lecture éprouvante pour lecteur prévenu.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Excellent suspense

7 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 45 ans) - 10 février 2014

Ce roman à l'écriture simple et directe, au scénario original et prenant, bénéficie d'un suspense diablement efficace.

La première moitié du livre se consacre à la mise en place du projet de la NASA, ainsi qu'aux profils des trois adolescents bénéficiant de cette extraordinaire opportunité qui leur est offerte. Régulièrement l'auteur égratigne et dénonce le manque d'information où tout est considéré comme "secret défense", et ce besoin de tout contrôler inhérent aux grands gouvernements de ce monde.
Par la suite Johan Harstad passe rapidement sur l'aspect technique de l'entrainement et de la mission afin de pas alourdir inutilement son œuvre, le principal étant l'expérience hors du commun et surtout terrifiante que vit l'équipage une fois l'alunissage effectué. Certains événements nous interrogent, puis rapidement l'aspect horrifique prend le dessus et le récit nous dévoile alors les terribles situations auxquelles va devoir faire face l'équipage.
Seule la fin reste quelque peu ambiguë, avec l'impression qu'il manque peut-être une ou deux explications; cela dit l'ensemble reste réussi.

Forums: 172 heures sur la lune

Il n'y a pas encore de discussion autour de "172 heures sur la lune".