Meurtre à l'université: Une enquête du commissaire Michaël Ohayon
de Batya Gour

critiqué par Echo, le 18 octobre 2013
(Aquitaine - 39 ans)


La note:  étoiles
Folie meurtrière à l'université
Deux meurtres en un week-end touchant des membres du département littérature hébraïque de l'université de Jérusalem, voilà de quoi mettre en émoi toute la communauté universitaire. Le commissaire Michaël Ohayon (policier récurrent des romans de Batya Gour) va mener l'enquête et tenter de comprendre ces intellectuels enfermés dans le monde clos de leurs recherches littéraires. Batya Gour écrit ici un roman policier classique mais lui donne une dimension particulière avec cette exploration du monde des intellectuels et la liaison entre l'enquête et la littérature. L'enquête avance à pas lents (pas de suspense haletant!) mais elle est menée intelligemment par l'enquêteur, personnage cultivé et charismatique. Les portraits sont remarquablement ciselés et font écho pour beaucoup d'entre nous avec nos souvenirs scolaires!! Une auteur (maintenant décédée) très appréciée chez elle à découvrir et une incursion dans la société israélienne, pour en connaître davantage sur ce pays, autrement que par le prisme de l'info.