Spirou par M. Chaland de José-Louis Bocquet, Yves Chaland (Scénario et dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Hervé28, le 6 octobre 2013 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 50 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (22 107ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 1 665 

A redécouvrir

Déjà publié dans le hors série n°4 de Spirou et Fantasio , "Fantasio et le fantôme", en octobre 2003 chez Dupuis, "Cœur d'acier" de Chaland reprend une nouvelle vie avec cette réédition, toujours chez Dupuis, mais cette fois-ci , en noir et blanc et en format à l'italienne.
En reprenant le célèbre personnage, qui fête ses 75 ans cette année, là où l'avait laissé Jijé (en faisant abstraction de la période Franquin), Yves Chaland se lançait un pari audacieux........ qu'il perdra car son album prépublié dans le journal "Spirou du 22 avril 1982 au 16 septembre 1982) restera inachevé du fait d'un imbroglio éditorial que nous conte Jean Louis Bocquet dans l'excellent dossier qui accompagne cette histoire.
D'ailleurs, on lui doit déjà les éditions commentées de "La peur au bout du fil", "Bravo les Brothers" et "La foire aux gangsters".
Côté dessin, on ne peut que regretter qu'Yves Chaland n'ait pas réussi à aller au terme de l'histoire tant son style est fluide et les personnages fort bien animés, même si le scénario reste un peu trop décousu et faible, à mon goût.

En tout cas l'objet éditorial reste d'une grande qualité et devrait ravir tout les amateurs de cette série, qui connait malheureusement bien des aléas depuis quelques années avec des reprises successives, assez ratées, je l'avoue, par des auteurs non dénués de talent pourtant.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

A l'occasion d'un bel anniversaire...

8 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans) - 26 octobre 2013

J’ai déjà expliqué ici que Spirou est un personnage de bande dessinée atypique dans le paysage franco-belge car il appartient clairement et légalement à la maison d’éditions Dupuis. Du coup, depuis les origines, les auteurs se succèdent aux commandes du personnage et de ses aventures. C’est Rob-Vel qui le créa et de très grands noms vinrent prêter main forte comme Jijé, Franquin, Fournier, Broca, Cauvin, Tome, Janry, Velhmann, Trondheim… Dans cette constellation, une des participations fut différente, celle d’Yves Chaland…

Différente car elle fut une participation dans des temps troublés. Fournier avait repris Spirou après Franquin mais il n’arrivait pas à fournir ses histoires de façon assez rapide pour que Spirou ait une présence suffisante dans le magazine Spirou. Le rédacteur-en-chef de l’époque tenta de faire travailler deux équipes en même temps pour des publications en alternance. Comme les responsables du magazine se déchirent eux-aussi, c’est finalement trois équipes qui travaillent sur Spirou. Les auteurs en titre, munis d’un contrat en bonne et due forme, Nic Broca et Cauvin, n’arrivent pas à convaincre les lecteurs. Tome et Janry, deux petits jeunes, qui avaient en charge la page des jeux du magazine, reçoivent la proposition de travailler sur quelques pages et ils feront en quelques mois l’unanimité et deviendront les auteurs des aventures de Spirou et Fantasio durant de longues années avant de prolonger le contrat avec Le Petit Spirou… Enfin, Yves Chaland est lancé dans cette opération survie de Spirou sans aucune garantie et, d’ailleurs, son histoire, Cœurs d’acier, restera sans fin…

C’est toute cette histoire que l’on va retrouver dans ce magnifique album présenté en format à l’italienne pour que le lecteur retrouve ici la présentation originale, en noir et blanc, et c’est de toute beauté !

L’histoire en elle-même est assez simple. Spirou attend Fantasio mais avant son arrivée, il reçoit un gros colis. Il imagine un instant que son compère s’est enfermé et fait livrer, mais à l’ouverture il constate qu’il s‘agit d’un robot destructeur… Reste donc à savoir d’où il vient et pourquoi il a été livré chez Spirou ?

Spirou et Fantasio se retrouvent dans une aventure au long cours avec direction l’Afrique ! Je pense que, comme moi, vous ignorez tout de l’Orugondolo mais très rapidement vous en saurez tout, surtout à commencer par l’organisation de l’aéroport…

Même si l’histoire est incomplète et qu’elle ne connaitra jamais d’issue – Yves Chaland est décédé des suites d’un accident de voiture en 1990 – cet ouvrage est intéressant à double titre. D’une part parce que le long texte explicatif de José-Louis Bocquet est passionnant pour tous ceux qui aiment l’histoire de la bédé, d’autre ; part parce que le dessin de Chaland est d’une pureté incomparable et que c’est la preuve que n’importe quel talent peut faire vivre Spirou, du moins si on lui en laisse le temps…

J’aurais aimé que Chaland ne soit pas chassé de Spirou et qu’il puisse accomplir plusieurs albums… La ligne claire – école indiscutable de Chaland – au service des nez ronds ! La rencontre improbable mais magnifique…

Forums: Spirou par M. Chaland

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Rencontres Chaland 3 octobre 2014 Nérac 2 JulesRomans 21 août 2014 @ 19:18

Autres discussion autour de Spirou par M. Chaland »