Les amuse-Bush : Le président vous parle de George Walker Bush

Les amuse-Bush : Le président vous parle de George Walker Bush

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Bolcho, le 12 mai 2003 (Bruxelles, Inscrit le 20 octobre 2001, 70 ans)
La note : 5 étoiles
Visites : 1 813  (depuis Novembre 2007)

Pour sourire malgré la bêtise

Je ne suis pas certain qu'il soit absolument nécessaire d'acheter ce bouquin pour s'amuser. De nombreux sites existent où l'on peut recueillir les bushismes les plus délirants. Avant de vous égayer au moyen de quelques exemples, je pose tout de même la question : pourquoi les habitants des Etats-Unis ont-ils tendance à élire, disons une fois sur deux, un demi débile ? Vous connaissez un autre pays où la démocratie a autant le sens de l'humour ? Mais, il ne faut pas se moquer de la démocratie parlementaire bourgeoise ; c'est peut-être précisément cela son titre de gloire : continuer à fonctionner même avec le citoyen le plus bête à sa tête. Allons-y pour les bonnes pages. Une des premières notes à l'attention de son administration, après son élection : « Les gens s’attendent à ce que nous échouions. Notre mission est de dépasser leurs attentes. » « Je pense que tous ceux qui ne pensent pas que je sois assez malin pour la tâche présidentielle sont en deçà de la réalité ». « Pour chaque fusillade mortelle, il y a à peu près trois fusillades non mortelles. Et ça, c'est inacceptable aux Etats-Unis. C’est simplement inacceptable. Nous ferons tout pour y remédier ». « La mission, c'est de nous battre et de gagner la guerre afin d’empêcher la guerre ». « Ils m’ont mal sous-estimé » Interrogé sur ses lectures : « Je lis le journal ». Au président brésilien : « Vous avez des Noirs, vous aussi ? » « J'ai été élevé dans l'Ouest. l’ouest du Texas. C’est proche de la Californie. Par bien des aspects, encore plus proche que ne l'est Washington de la Californie ». « Ils n’auront pas à me passer sur le corps pour augmenter vos impôts ! ». A propos de la pauvreté : « (.) l'une des choses que nous tentons de faire est d’encourager une initiative basée sur la foi à déployer ses ailes à travers l’Amérique tout entière, afin d’être capable de saisir cet incroyable esprit de compassion ». (même après plusieurs lectures, ça reste un peu obscur, pourtant le traducteur jure avoir été fidèle au texte) A propos de Saddam Hussein : « J’étais fier, l’autre jour, quand les Républicains et les Démocrates se sont rangés derrière moi pour soutenir cette résolution : ou bien il désarme ou bien c'est nous ! ». Et cette dernière, qui n’est plus un bushisme verbal. « Surprise des téléspectateurs qui, lors d’un gala (…) ont vu le président Bush faire de grands saluts de la main à Stevie Wonder lorsque le légendaire chanteur aveugle est arrivé sur scène ».

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les amuse-Bush : Le président vous parle

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les amuse-Bush : Le président vous parle".