Histoire de la Mésopotamie
de Véronique Grandpierre

critiqué par Veneziano, le 21 octobre 2017
(Paris - 39 ans)


La note:  étoiles
Pour découvrir une civilisation très ancienne et méconnue
La Mésopotamie représente une civilisation aussi ancienne que l'Egypte ancienne ou la Chine antique, à plusieurs millénaires avant notre ère. Son périmètre ayant évolué au fil du temps, elle s'est principalement fondée en Irak, à l'ouest de l'Afghanistan, à l'est de la Syrie, avec des poussées vers le reste de ce dernier pays et la Turquie, tout cela au sud de la Perse, l'actuel Iran.
L'Occident s'y est intéressé tardivement, par ses investigations fortes en Italie, en Grèce et en Egypte. Ce n'est qu'à la fin du XIXème siècle que les Européens investissent les territoires qui ont permis de connaître son histoire. Et il faut dire que les sources ont afflué. Cette civilisation ayant inventé l'écriture, via le procédé cunéiforme, qui a notamment servi à marquer les commandes commerciales et des sortes de journaux comptables. Les langues ont beaucoup évolué, les capitales également au fil des conquêtes, les méthodes militaires ont, elles, été marquées par la continuité de la violence, les croyances étaient polythéistes comme la plupart de celles de l'Antiquité.

Ce livre permet de familiariser le grand public avec une civilisation évolutive dans le temps et l'espace, peu connue de lui. Tout n'en est pas divulgué et il n'est pas aisé de s'y initier. Cet ouvrage, clair et didactique, offre une porte d'entrée qui me semble intéressante, alors que le sujet me paraissait âpre a priori.