Les p'tits bateaux de Noëlle Bréham, Marjorie Devoucoux

Les p'tits bateaux de Noëlle Bréham, Marjorie Devoucoux

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Guides et dictionnaires

Critiqué par Bolcho, le 15 septembre 2013 (Bruxelles, Inscrit le 20 octobre 2001, 71 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 1 202 

Questions d'enfants pour les grands aussi


Un petit livre bien sympathique dont on peut grignoter quelques pages à la fois dans des moments perdus. Plein de questions posées par des mômes de 6 à 13 ans et auxquels divers spécialistes répondent dans un langage a priori accessible.
Alors, qui de l'œuf ou de la poule est arrivé en premier ? Ben oui, on l'attendait cette question. Mais aussi (par exemple) : la transmission des noms de famille dans le monde, pourquoi on tombe amoureux, pourquoi les animaux ne sourient pas, les claviers d'ordinateurs japonais, comment sont définies les pointures de chaussures, etc, etc. Il y a comme ça 100 questions et c'est parfois la question qui est plus intéressante que la réponse. Oui n'est-ce pas : c'est bien notre capacité de poser des questions qui nous fait progresser... Quant aux réponses, bof.
N'empêche : j'ai appris plein de choses.
Quelques exemples.

Pourquoi le 1er janvier ? Un choix romain de 153 (entrée en fonction des consuls) auquel on revient en 1544 dans le Saint Empire germanique et en 1564 en France. Amusant : le 1er janvier était aussi une fête religieuse puisqu'on célébrait la circoncision du Christ, huit jours après sa naissance. Maintenant, vous savez quoi souhaiter le 1er janvier.

Pourquoi le masculin l'emporte sur le féminin dans une phrase ? C'est l'abbé Bouhours qui en a décidé ainsi en 1676 : « Lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l'emporte ». Vous avez bien compris mesdames ? Aux yeux d'un curé, vous n'êtes pas très nobles... Dans les langues grecques et latines, c'est le sujet le plus rapproché qui l'emporte.

Pourquoi les poules pondent-elles tous les jours ou presque et les autres oiseaux seulement au printemps ? Les oiseaux pondent tous, globalement, un œuf par jour pendant une période donnée. Ils savent compter leurs œufs. Si une mésange est programmée pour en avoir sept, elle saura que sa ponte est complète. Mais si nous en enlevons un, son organisme en fait un nouveau. C'est ce qui est arrivé aux poules depuis 8000 ans qu'on a commencé à les domestiquer. Au Moyen Age encore, elles pondaient disons 50 œufs par an ; aujourd'hui, après les croisements et la génétique, on arrive à 240 en moyenne.

Allez, vous pourrez au moins mettre ça dans les pattes de vos moutards (et « moutardes », même si elles montent au nez : je ne veux pas privilégier le masculin, moi).

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les p'tits bateaux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les p'tits bateaux".