De l'inconvénient d'être né de Emil Cioran

De l'inconvénient d'être né de Emil Cioran

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Philosophie

Critiqué par Catinus, le 2 mai 2003 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 66 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (486ème position).
Visites : 5 369  (depuis Novembre 2007)

LE livre de chevet

A acquérir en plusieurs exemplaires ! A déposer un peu partout : sur votre table du même nom, votre table basse, dans votre frigo, ... et un exemplaire vierge dans votre coffre-fort ( on ne sait jamais !)


Ce philosophe d'origine roumaine, décédé il y a peu, nous livre ici une vision assez juste de la nature humaine. Environ 900 flashs qui ratissent étroit. Après l'avoir lu, vous ne craindrez à peu près plus rien : les compteurs seront remis à zéro et ne bougeront plus guère, sauf nuances.


Pour vous donner un avant-goût , contentons nous de trois citations choisies -presque - au hasard : >>> " Si le dégoût du monde conférait à lui seul la sainteté, je ne vois pas comment je pourrais éviter la canonisation " >>> " Si l'on pouvait se voir avec les yeux des autres, on disparaîtrait sur-le-champ. " >>> " Pour l'anxieux, il n'existe pas de différence entre succès et fiasco. Sa réaction à l'égard de l'un de l'autre est la même. Les deux le dérangent également. "


Citons quelques écrivains qui font partie de cette mouvance : Jacques Sternberg, Roland Topor; Michel Houellebecq, Dominique Noguez, Woody Allen,...





++++++++++++++


Vient se greffer ici une "merveilleuse" histoire. Il y a peu, un professeur de français, issu de l'Ardenne profonde, et certains de ses collègues s'inquiétaient très sérieusement du comportement d'une adolescente : complètement perdue, triste, plusieurs tentatives de suicide, .... Ce prof proposa à cette jeunette : " Si tu veux, après les cours ( donc non-rémunéré !), nous allons faire la connaissance de Cioran. Et ainsi, pendant quelques jours, ils naviguèrent sur l'intégrale de ce philosophe. Et depuis l'ado. se porte pour le mieux du monde possible.
I promised you a miracle !!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La vie en noir

7 étoiles

Critique de Elko (Niort, Inscrit le 23 mars 2010, 41 ans) - 24 septembre 2017

Cioran a une vision de la vie trop nihiliste pour moi. Mais elle est contrebalancée par sa réflexion et son sens de la formule. A ne pas lire dans la continuité - mais qui lit des recueils de pensées d'une traite?- au risque de désespérer d'être au monde. Et d'avoir l'impression d'un thème qui tourne en rond. A picorer donc!

Quelques morceaux choisis :
"Vivre c'est perdre du terrain".
"En permettant l'homme, la nature a commis beaucoup plus qu'une erreur de calcul : un attentat contre elle-même".
"Le fanatisme est la mort de la conversation".
"La peur d'être dupe est la version vulgaire de la recherche de la vérité".
"L'homme dégage une odeur spéciale : de tous les animaux, lui seul sent le cadavre".

Et pour finir, Cioran qui cite à son tour : "Le sentiment d'être tout et l'évidence de n'être rien".

La naissance vue comme une malchance

10 étoiles

Critique de Pucksimberg (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 37 ans) - 23 avril 2013

Alors que certains auteurs voient dans la vie le plus beau cadeau qui soit, Cioran la perçoit comme une catastrophe. Le philosophe est nostalgique de l'instant qui précède la naissance, de cet état où tout est possible, où l'être n'est pas, où le bonheur est plénier.

Ce recueil d'aphorismes se lit avec lenteur afin d'en percevoir la portée. Ces courtes réflexions sont d'une richesse incroyable et d'une noirceur confondante. Cioran évoque la vie et la mort, la naissance, la religion, l'écriture, la mémoire, le temps, la philosophie, l'homme et sa condition misérable.

Un certain pessimisme se fait sentir dans ces phrases. Cioran a le don de la formule. Il mêle habilement humour et ironie sur des sujets glaçants : " On voudrait parfois être cannibale, moins pour le plaisir de dévorer tel ou tel que pour celui de le vomir."

Cioran condamne les ambitions, les êtres qui pensent détenir le savoir. Il nous rappelle qu'à l'échelle du temps nous ne sommes rien. Il est donc vain de vouloir construire et de désirer. Le temps efface l'homme. Quel repos que de se libérer de toutes ces contraintes et de sentir l'absurdité de l'existence !

Oeuvre étonnante surtout quand l'on sait que Cioran était un homme qui aimait rire. Cette facette était sans doute réservée à ses amis, dans ces textes nous avons sa facette la plus obscure. Par les mots, on sent ce besoin de comprendre l'existence. Il a tiré de nombreuses conclusions de ses lectures. Il connaît bien les grands textes religieux qui ont alimenté sa réflexion afin de conclure que rien n'existe.

Cette oeuvre foisonnante est passionnante, stimule la réflexion et met à nu l'homme. Le lecteur forge son propre point de vue en suivant les idées du philosophe ou en les contrant. Il faut savoir y sélectionner ce qui nous semble le plus juste et réfuter certaines positions qui rendraient la vie inacceptable.

"Une idée, un être, n'importe quoi qui s'incarne, perd sa figure, tourne au grotesque. Frustration de l'aboutissement. Ne jamais s'évader du possible, se prélasser en éternel vélléitaire, oublier de naître."

Cioran ou la lucidité éclairante!

10 étoiles

Critique de Laventuriere (, Inscrite le 6 mars 2010, 117 ans) - 19 janvier 2012

Cynique? Sans doute...
Pessimiste à l'excès?Nul doute...

Lire Cioran, c'est vouloir se confronter à ses obscurs paradoxes intérieurs, se lire et cependant- étrangement- tirer de ses propos noirs, radicaux mais d'une extrême lucidité sur tous les non-sens, ces absurdités de l'existence une lueur pour éclairer à nouveau notre vie.

Cioran ou être face à soi-même.

"On a beau dire, la mort est ce que la nature a trouvé de mieux pour contenter tout le monde. Avec chacun de nous, tout s'évanouit, tout cesse pour toujours. Quel avantage, quel abus! Sans le moindre effort de notre part, nous disposons de l'univers, nous l'entraînons dans notre disparition. Décidément, mourir est immoral..."

Excellent !

9 étoiles

Critique de Norway (Entre le Rhin, la Méditerranée et les Alpes !, Inscrite le 7 septembre 2004, 42 ans) - 4 mai 2007

Pour moi, la lecture de ce livre avait été une révélation. C'était comme si l'auteur avait pu lire dans mes pensées et les exprimer avec clarté, alors que c'était un peu confus pour moi. A lire absolument !

Aussi tranchant qu'une lame

9 étoiles

Critique de DomPerro (Québec, Inscrit le 4 juillet 2006, 38 ans) - 17 avril 2007

À ce plus littéraire des philosophes, il n'y a pas de plus touchant hommage de balancer De l'inconvénient d'être né par la fenêtre de sa chambre tellement ce petit recueil d'aphorismes, tenace et pénétrant, nous transporte très loin dans une lucidité jusqu'alors inconnue.

Reste à espérer que votre exemplaire lancé par la fenêtre ne tombera pas sur une âme ayant un léger penchant suicidaire ou toute autre pathologie de santé mentale.




En toutes circonstances, baisser les bras

9 étoiles

Critique de Attentif (, Inscrit le 15 novembre 2006, 85 ans) - 19 novembre 2006

Si vous avez le moindre espoir de changer, même imperceptiblement les choses, passez au large
Par contre, si l'inanité de votre existence est le fondement même de votre (apparence de) vie, Cioran est fait pour vous

L'aquoibonisme est le fond de commerce de Cioran qui a passé sa (longue) vie a suggérer qu'il va s'en mettre une dans le plafond dès demain

Cioran sent le procédé... je crois qu'il vaut mieux se bagarrer pour être, même après la lecture de ce pessimiste professionnel, moins stupide qu'avant, ce qui est, sans doute possible, la négation de ce que vous avez lu

Mais vu d'un oeil amusé, Cioran et son systématisme sont rigolos, de plus, il écrit fort bien

contre l'illusion d'exister

10 étoiles

Critique de Drclic (Paris, Inscrit le 13 mars 2004, 41 ans) - 23 septembre 2004

Quelle expérience, quelle vie nous fait-il partager.
Bien sûr c'est extrême mais il touche au vrai.

Il décrit superbement des états d'esprit qui nous touchent, des situations aberrantes.
C'est un recueil de pensées courtes, décapantes.
C'est la découverte d'un esprit différent de la multitude : "inapte aux illusions", conscient de son malheur d’être né.

Une lecture éclairante.
Drclic.

Forums: De l'inconvénient d'être né

Il n'y a pas encore de discussion autour de "De l'inconvénient d'être né".