Au pays de Maurice Carême : Regarder, lire, écrire, créer
de Béatrice Libert

critiqué par JulesRomans, le 5 septembre 2013
(Nantes - 61 ans)


La note:  étoiles
Au pays de Maurice Carême, tout est simple mais rien n'est plat
L'ouvrage se réclame du double parrainage de l'homme de théâtre Jean Vilar pour son souci de démocratisation culturelle et d'Antoine de La Garanderie du fait de son appel aux forces créatives de l'élève. "Au pays de Maurice Carême" se compose de huit chapitres en plus d'une introduction et d'une large bibliographie allant des oeuvres du poète à des ouvrages sur des ateliers d'écriture ainsi que des études sur les écrits de l'écrivain, un résumé de la vie de Maurice Carême, les lieux de mémoire autour de ce dernier ... Bref tout ce qu'il faut pour pouvoir prolonger ses connaissances.

Une chose remarquable est qu'à l'exception de deux ou trois, la cinquantaine des poèmes présents sont donnés dans leur intégralité, y compris ceux d'autres écrivains qui résonnent avec un texte de Maurice Carême. Les titres en prose (romans ou contes) ne sont pas présentés de ce fait. Le premier chapitre travaille autour de l'identité, le suivant est un travail sur le lexique, le troisième propose d'aborder les jeu avec les sonorités, le quatrième apporte des connaissances sur les diverses structures (strophe, anaphore, opposition ...), le quatrième fait place à certains thèmes (et en particulier à sa lecture poétique du tableau "La Kermesse" de Brueghel.

Béatrice Libert propose des pistes pédagogiques très intéressantes pour des ouvrages de poésies chez Couleurs livres. Nous avons déjà remarqué sa collaboration à "Paroles de pommes", "La vie funambule", "Un enfant comme un autre", "Petite faune poétique et portative". Par ailleurs nous avions évoqué "Maurice Carême chanté par Domitille" où sont
présents certains poèmes comme "Ce qui est comique", que l'on retrouve dans "Au pays de Maurice Carême".