Ric Hochet, tome 66 : Penthouse story
de André-Paul Duchâteau (Scénario), Didier Desmit (Dessin), Tibet (Dessin)

critiqué par Antihuman, le 8 août 2013
(Paris - 36 ans)


La note:  étoiles
Stupeur "on air"...
Pour beaucoup de gens, la BD est tout d'abord un art mineur et surtout réservée aux légers simples d'esprit - sinon à ces gueux illetrés qui n'ont jamais lu un seul vrai livre dans leur vie... Que nenni ! Il faudrait un jour signifier à ces preux "chevaliers" de la culture que cette forme d'expression underground a bien souvent nouée des liens avec des personnages de l'opinion publique, et secondo a parfois prédit notre époque (et même s'agissant des planches de qualité de l'école belge...)

C'est le cas avec ce volume du reporter - presque - sans peur travaillant au quotidien la Rafale, ou les auteurs s'attaquent à cette ineptie que sont les shows de la TV Réalité pendant que des inconnus qui n'ont strictement rien commis au préalable (par exemple en musique ou bien en cinéma) deviennent ensemble des vedettes très vantées, avant d'ailleurs de disparaître au + vite dans l'anonymat, pour la plupart. La preuve, même dans cette intrigue-fiction de Penthouse Story un membre manque à l'appel !

Pas la meilleure donc des aventures de Ric Hochet, mais en tout cas un indice à lire ou certaines magouilles des mass media sont pleinement déchiffrées:

Bref, qui fait l'ange fait la bête.



Résumé


L'émission de télé «Penthouse Story» a battu tous les records d'audience. Le succès de ce «reality show» s'est avéré tellement énorme que ses producteurs s'affairent à renouveler l'expérience... Pour leur prochaine «Penthouse Story», les producteur Albright et réalisateur Manfredi ont engagé Lulli-Lulla, la pulpeuse gagnante de l'édition précédente, devenue très populaire. Mais, voici qu'au moment de brancher les caméras, la belle reste introuvable ! Les circonstances de sa disparition sont à ce point étranges et inquiétantes que les responsables de la chaîne ont chargé Ric Hochet d'enquêter et de retrouver la vedette...