L'entrevue
de Manuele Fior

critiqué par Hervé28, le 25 juillet 2013
(Chartres - 50 ans)


La note:  étoiles
Dubitatif....
J'avais découvert Manuele Fior avec le formidable Cinq mille kilomètres par seconde, primé à Angoulême il y a quelques années.
Avec ce dernier album, nous sommes à milles lieues de son précédent album.
Avec une histoire se déroulant en 2048, et le tout en lavis noir et blanc, Manuele Fior rompt complètement avec son dernier succès. Graphiquement, rien à dire, les dessins sont superbes, les sous entendus entre les pages 94 et 97 , repris plus explicitement à la fin du récit (vers les pages 162/163) sont fort bien construits et j'avoue que le style m'a vraiment conquis dans l'achat de cet album.
Cependant malgré deux lectures attentives, j'ai l'impression d'être passé à côté de quelque chose. Bien sûr , l'histoire du couple de Raniero m'a tout de même ému mais l'histoire avec du psychologue avec Dora, tout deux témoins de phénomènes extra-terrestres m' a beaucoup moins convaincu.
Entre science fiction et roman graphique, j'avoue avoir du mal à me faire une opinion définitive sur cet album.
Malgré des approches graphiques audacieuses, je n'ai pas réussi à rentrer dans cette histoire