Long John Silver - tome 4 : Guyanacapac
de Xavier Dorison (Scénario), Mathieu Lauffray (Scénario et dessin)

critiqué par Benson01, le 1 août 2013
( - 23 ans)


La note:  étoiles
A l'abordage !
Qui l'eût cru ? C'est moi le petit consommateur de bande dessinée qui se retrouve à faire la critique principale de se "blockbuster" !
La première chose qui m'a réellement attiré dans cette série, c'est le dessin. Il suffit de voir les couvertures, qui sont de véritables œuvres d'art, pour le comprendre : le coup de crayon et le choix des couleurs de Lauffray est splendide.
L'univers de la piraterie est un univers qui mérite d'être exploité tellement il est attrayant et agréable à voir mettre en scène. C'est l'aventure au sens pur.
L'histoire en elle-même fut un peu longue à démarrer. Mais au fil des tomes, Long John Silver devient une série de plus en plus palpitante jusqu'à atteindre son apogée dans ce dénouement.
Parlons donc, de ce dénouement. Je n'ai pas mis 5 étoiles pour rien ! Trésor, cité antique, batailles sanglantes, héroïsme, explosions, sauvetage de demoiselle en détresse, narration excellente, dessins mouvementés, paysages sauvages pétillant de couleur, adversaires impitoyables... Tout, et je dis bien tout, ce qui fait une bonne aventure mêlée à l'action est réuni dans cet opus. C'est un véritable délice. Un bon divertissement et surtout un vrai plaisir pour les yeux. Xavier Dorison et Mathieu Lauffray forment un sérieux duo de choc. Un autre projet ensemble serait le bienvenu je pense.
Bref, un sacré coup de cœur pour cette fabuleuse histoire de piraterie.