Le Chancellor de Jules Verne

Le Chancellor de Jules Verne

Catégorie(s) : Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Bookivore, le 28 mars 2015 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 036 

Voyage au bout de l'horreur

Vous pensez que Jules Verne faisait des romans pour tout le monde, remplis de gaieté, de fantaisie, d'esprit bon enfant, des romans d'aventures pour tout public ? Détrompez-vous. Le Breton (il est né à Nantes) et Picard d'adoption (mort à Amiens, où il a longuement vécu) a aussi livré des romans assez sombres. Pas mal d'entre eux sont relativement méconnus.
Celui-ci, "Le Chancellor", ne fait justement pas partie des oeuvres les plus connues, ou majeures, de Verne, mais il a été, contrairement à pas mal d'autres romans secondaires de l'auteur ("Le Superbe Orénoque", "Maître Du Monde", "Un Drame En Livonie", "Hector Servadac", "La Chasse Au Météore", etc), réédité au Livre de Poche, collection 'rouge'. C'est un des romans les plus sombres, si ce n'est le plus sombre, de son auteur, un roman court (235 pages dans mon ancienne édition Livre de Poche, au visuel plus joli que celui des éditions 'rouge' ; la nouvelle édition fait 280 pages, c'est imprimé en plus gros caractères) et rempli de suspense, inspiré par le tableau de Géricault (lui-même inspiré d'un faits réel), "Le Radeau De La Méduse".

L'histoire ? Le Chancellor est un magnifique bateau, transportant des passagers. Au cours du voyage à travers l'Atlantique, un incendie se propage dans la cale. Rapidement incontrôlable, le feu ravage le bateau à voiles, et les passagers se réunissent sur un radeau de fortune qui va errer sur l'Océan. Rapidement, la faim et la soif va les tenailler, les bas-instincts se réveiller...

On y parle de survie, de cannibalisme, aussi, un sujet qui fut certes parfois abordé rapidement dans des romans de Verne ("Cinq Semaines En Ballon"), mais jamais aussi frontalement. "Le Chancellor", raconté à la première personne, en forme de journal intime, par un des passagers, est un récit sombre, à réserver aux lecteurs adolescents et adultes plutôt qu'aux enfants/jeunes ados, contrairement à, disons, "Voyage Au Centre De La Terre" ou "20 000 Lieues Sous Les Mers". Un roman qui ne fait certes pas partie des plus connus, et n'est pas un des meilleurs, mais il est vraiment réussi, bien écrit, passionnant à lire... Il mérite sans doute 3,5/5, mais je gonfle un peu la note !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le Chancellor

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Chancellor".